• Aux #Pays-Bas, le premier jalon historique d’une #justice climatique
    http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/06/25/la-justice-condamne-les-pays-bas-a-agir-contre-le-rechauffement-climatique_4

    La salle d’audience de la cour du district de La Haye ne devrait pas revivre une telle effervescence de sitôt. Mercredi 24 juin, dans l’enceinte exceptionnellement bondée de ce tribunal, la justice a ordonné à l’Etat néerlandais de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le pays d’au moins 25 % d’ici à 2020 par rapport à 1990, donnant raison à l’ONG de défense de l’environnement Urgenda, à l’origine de cette action en justice. La décision, lue devant des dizaines de plaignants, fait date.

    « C’est un jalon dans l’histoire de la législation sur le #climat, mesure Wendel Trio, le directeur Europe du collectif Réseau Action climat. C’est la première fois qu’un gouvernement est ordonné de relever ses ambitions climatiques par un tribunal. » « La décision est historique, on franchit un cap dans la construction d’une justice climatique », confirme le spécialiste du droit de l’environnement Laurent Neyret.

    « Depuis le début des années 2000, une dizaine d’actions sur le thème du réchauffement climatique ont été intentées en justice aux Etats-Unis, poursuit le juriste français. Aucune d’elles n’a abouti, les juges considérant systématiquement qu’il n’était pas de leur ressort de traiter de ces questions. » Une analyse réfutée par le tribunal de La Haye. Pour les trois juges en charge du dossier, les effets dévastateurs des émissions polluantes ont bien été prouvés scientifiquement, le gouvernement doit donc agir pour protéger ses #citoyens : L’Etat doit « faire plus pour contrer le danger imminent causé par le changement climatique, étant donné son devoir de #protection de l’#environnement ».

    • Hague climate change judgement could inspire a global civil movement | Environment | The Guardian
      http://www.theguardian.com/environment/2015/jun/24/hague-climate-change-judgement-could-inspire-a-global-civil-movement

      “You have been negotiating all my life”, cried out 21-year-old Anjali Appadurai from the lectern of a UN climate change conference four years ago. The activist, speaking on behalf of her nation’s youth, could have speaking for anyone who has taken a mild interest in more than two decades of international negotiations on climate change and stood aghast as world leaders have failed to protect the most basic of human rights – to exist.

      But today, thanks to 886 Dutch citizens who decided to sue their government, all of that may change. We may not have to wait for the politicians to save us – the lawyers may step in instead. In the first successful case of its kind, a judge in the Hague has ruled that the Dutch government’s stance on climate change is illegal and has ordered them to take action to cut greenhouse gas emissions by a hefty 25% within five years.

      Lawyers say the precedent it sets could trigger similar cases all around the world. Already, in Belgium, 8, 000 citizens are preparing for a similar court case, with others pointing to another possible lawsuit in Norway. Although the case is only binding within the Netherlands, lawyers say that it will inspire lawyers and judges considering similar cases in many other countries.

      “It is remarkable,” said James Thornton, chief executive of environmental law organisation ClientEarth. “A major sophisticated European court has broken through a political and psychological threshold. For the first time a court has ordered the government to protect its citizens from climate change.”