• #Sexisme à Hollywood : comment les actrices se mobilisent - #Cinéma - Télérama.fr
    http://www.telerama.fr/cinema/sexisme-a-hollywood-comment-les-actrices-se-mobilisent,130112.php

    Ces derniers mois, plusieurs actrices ont exprimé par voie de presse leur colère sur la question du sexisme à Hollywood. Dernière en date, Robin Wright qui, dans un entretien accordé fin juillet au London Evening Standard, parle du besoin d’avoir une « Che Guevara féminine. » « Nous avons besoin d’une révolution. Nous en avons vraiment besoin », explique-t-elle. « C’est un monde d’hommes. La plupart des industries sont un monde d’hommes. Mais quand ça tombe en panne, ce sont les femmes qui font le job. Et sans nécessairement recevoir la reconnaissance », analyse l’héroïne de la série House of Cards.

    Quelques semaines avant, c’est Emma Thompson qui déclarait à Radio Times que le sexisme dans l’industrie n’avait jamais atteint un tel niveau. C’est même « bien pire » que quand elle a débuté, selon l’actrice oscarisée pour Retour à Howards Ends : « Je ne pense pas qu’il y ait un mouvement significativement appréciable et je pense que pour les femmes, la question de l’apparence est pire aujourd’hui que quand j’étais jeune », déclare-t-elle.

    • Une récente et passionnante étude réalisée par l’école de journalisme et de communication USC Annenberg, qui a observé à la loupe des centaines de films entre 2007 et 2014, montre que les femmes, les gens de couleurs et les personnages LGBT sont — oh, suprise ! — les plus discriminés à l’écran. Ainsi, sur cent films, vingt et un seulement ont un personnage principal féminin. Sur les cent plus gros films de 2014, deux seulement ont été réalisés par des femmes. Et en moyenne, entre 2007 et 2014, sur plus de trente mille personnages s’exprimmant ou nommés à l’écran, 30 % seulement sont des femmes (32,8 % au mieux en 2008 et 2009, et 28,1 %, au pire, en 2014)…