• Black Riot & #Blaxploitation / #radio
    http://www.fipradio.fr/emissions/certains-l-aiment-fip/2015/black-riot-blaxploitation-09-09-2015-20-00

    A l’occasion du cycle « Black Riot » au festival Jazz à la Villette, Certains l’aiment Fip vous plonge mercredi 9 septembre à 20h, dans l’univers musical de la Blaxploitation.

    Le festival Jazz à la Villette propose une sélection de films autour du thème « Black Riot » dont « Black Panthers » le doc d’Agnès Varda (1968). Le festival recevra également l’artiste culte Melvin Van Peebles. A cette occasion Susana Poveda et Denis Soula consacrent Certains l’aiment Fip aux bandes originales de la Blaxploitation, avec une programmation signée Christian Charles.

    Dans les seventies, accompagnant ainsi les mouvements identitaires débutés dans les années 60, la communauté afro-américaine va produire et réaliser les films de Blaxploitation. Fini les rôles secondaires et de faire-valoir ! Le succès commercial de « Sweet Sweetback’s Baadasssss Song » réalisé par Melvin Van Peebles en 1971 va convaincre les studios d’investir dans la blaxploitation, la même année sort « Les Nuits rouges de Harlem (Shaft) » réalisé par Gordon Parks dont la musique composée par Isaac Hayes hisse le film au rang de film culte. Et c’est bien là tout l’intérêt aujourd’hui de ces films de genre (excepté une poignée) à la réalisation souvent médiocre et bourrés de stéréotypes repris plus tard dans les codes du gangsta rap.

    Que serait devenue la Blaxploitation sans le groove implacable des bandes originales de Curtis Mayfield (Superfly, Short eyes), Isaac Hayes (Shaft, Truck Turner & Cie, Les Durs), J.J. Johnson (Cleopatra Jones, Willie Dynamite), Marvin Gaye (Trouble man), Willie Hutch (Foxy Brown, The Mack), Roy Ayers (Coffy), Taj Mahal (Brothers) ...?
    ...