Stephane M

Antiraciste

  • CE BILLET, QUE J’AI POSTE HIER, VIENT D’ETRE CENSURE PAR MEDIAPART

    3000 racistes ont défilé à Paris dimanche 18 octobre
    19 octobre 2015 |

    Quel que soit le nombre de victimes palestiniennes (hommes, femmes et enfants), ignorant les bombardements de la population de Gaza en 2014 (et avant, en 2008-2009, et en 2012), quels que soient les assassinats réguliers de Palestiniens depuis, quel que soit le nombre d’enfants jetés en prison (des centaines), ignorant la colonisation illégale envahissante, les démolitions de maisons, les oliviers incendiés, le harcèlement des Palestiniens par des colons violents, l’impunité des assassins juifs israéliens, (le cas plus récent étant celui de ceux qui ont tué un nourrisson, sa mère et une partie de sa famille, en incendiant leur maison), ces manifestants jugent qu’ils doivent soutenir Israël.
    Pour être honnête, ils disent manifester en soutien, non à Israël, mais « aux victimes israéliennes du terrorisme », ou en « solidarité avec le peuple israélien ». Le mot terrorisme est tellement commode pour ignorer les crimes commis par un état, Israël et sa soldatesque. Et ces manifestants ne se soucient pas d’appeler terroristes les colons qui harcèlent les Palestiniens, qui les blessent, et qui les tuent parfois, en toute impunité. Le « peuple israélien » ne comprend manifestement pas, pour ces manifestants, les arabes israéliens, discriminés en Israël.
    Si ces manifestants ignorent que l’immense majorité des victimes, hommes, femmes et enfants sont les Palestiniens, et des arabes israéliens, des arabes donc, musulmans et chrétiens, il est difficile de ne pas penser que c’est parce que ces victimes ne sont pas juives.

    Il y a 3000 personnes qui soutiennent ainsi en fait le viol du Droit International et des Droits Humains, au bénéfice d’une seule culture/religion/ethnie, en plein jour, à Paris.

    Ils sont venus « à l’appel des étudiants juifs de France (UEJF) ». Ils sont soutenus par le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France). Le CRIF se décrit comme « porte-parole de la communauté juive de France auprès des pouvoirs publics », et « sa représentativité politique ». « C’est à ce titre qu’il s’exprime auprès des médias » (voir sur le site du CRIF ici : http://www.crif.org/crif/pr%C3%A9sentation-du-crif/27328).

    Ces gens s’affichent donc et sont considérés par « Le Figaro » (ci-dessous) (et les pouvoirs publics), à tort ou à raison, comme représentatifs des « juifs de France ».
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/18/97001-20151018FILWWW00190-les-juifs-de-france-se-mobilisent-pour-israel.php
    http://www.crif.org/fr/agenda/rassemblement-de-soutien-aux-isra%C3%A9liens-victimes-du-terrorisme/57407
    http://uejf.org/blog/2015/10/16/luejf-appelle-a-un-rassemblement-citoyen-devant-lambassade-disrael-en-france-l

    Et cette manifestation ne serait pas un « trouble à l’ordre public » ???

    #Mediapart #CRIF #UEJF #Israël #France #Lobby #réseaux-sionistes