• Pourquoi les intellectuels ne croient pas en Dieu? | Slate.fr
    http://www.slate.fr/story/96361/pourquoi-intellectuels-croient-pas-dieu


    #bullshit

    La génétique et les comportements humains jouent un rôle considérable. L’attirance universelle qu’exercent les croyances religieuses a une origine biologique que confirme la science . Il y a un consensus scientifique pour considérer que la façon dont notre cerveau réagit est notamment le fruit de la sélection naturelle. Quel rôle dans la survie et la reproduction ont donc joué les pratiques et les croyances religieuses ?

    • J’avais lu quelques articles sur la #neurothéologie dans le courrier international autour de 2003-2004.
      J’en avais fait une page de carnets - ici a gauche


      Je vais voire si je retrouve les infos.

      voire ici aussi une occurence du mot « neurotheologie » sur seenthis via @baroug
      http://seenthis.net/messages/15025
      –—


      La religiosité n’est d’ailleurs pas strictement humaine, dans l’excellent « L’école des chimpanzés - Ce qu’ils nous apprennent sur l’homme » de Roger Fouts et Stephen Tukel Mills
      il y a le cas d’un chimpanzé mâle élevé dans une famille très pieuse et qui était devenu très rigoureux sur la prière et prennait manifestement beaucoup de plaisir dans la bigoterie.
      Bon il était très humanisé alors je dit ca pour l’anecdote mais on peu pas savoir si les non humains peuvent avoir des religions. Mais ils apprecient les drogues alors pourquoi pas « l’opium du peuple »

      En tout cas pour les religions les symptômes d’illumination mystique et les moyens pour y parvenir sont toujours grosso modo les mêmes.
      – jeûne
      – privation de sommeil
      – peine-ombre et lumiere vacillante de bougie
      – encens ou odeur entêtante
      – chants monotonneaux
      – psalmodication jusqu’a la trans
      – effet de grégarisme - truc de psychologie des foules
      et le résultat est aussi assez constant
      – sensation de fusion avec le grand tout de l’univers
      – sensation de disparition de soi
      – perte de notion de temps et d’espace
      – hallucinations divers

      –---
      il y a une fiche #wikipédia sur la neurotheologie que j’ai pas lu mais je met le lien quant meme
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Neuroth%C3%A9ologie

    • Une aspect usant de l’interwebz, c’est que les Ricains continuent encore à se débattre avec la question de la foi et de l’athéisme, avec des caisses de bouquins et d’articles, et qu’ils continuent à chercher de « nouveaux » arguments pour défendre l’athéisme. Chaque mois la liste des meilleures ventes de livres non-romanesques aux États-Unis est remplie d’archi-bondieuseries pour débiles profonds (« j’ai rencontré mon ange gardien », « je suis mort j’ai vu le Paradis et je suis revenu », « la vraie vie véritable de l’authentique Djizousse », etc) et de bouquins perdant tout autant de temps à expliquer que l’athéisme c’est chébran.

      Pour le coup, hein : #grosse_fatigue.