• Mort d’Amine Bentounsi : tout s’écroule au procès, même les policiers
    https://www.mediapart.fr/journal/france/130116/mort-damine-bentounsi-tout-secroule-au-proces-meme-les-policiers

    Au croisement des rues Abel Bonneval et Jules Auffret, à #Noisy-le-Sec. C’est là que le policier et le fugitif se seraient retrouvés face à face. Un policier a tué #Amine_Bentounsi, un délinquant en fuite, d’une balle dans le dos le 21 avril 2012. C’est bien la seule certitude du procès qui se tient cette semaine devant la cour d’assises de Bobigny. Car si personne n’est en mesure de confirmer la version du policier, et surtout pas un de ses collègues qui avait tout inventé, personne n’est capable non plus de prouver qu’il a menti.

    #France #Justice #Police

    • Ghislain a menti. Et encore : certaines de ses contradictions n’ont même pas été relevées. À présent, il dit qu’il a vu Saboundjian tirer de la main droite. Le soir du crime, il avait confié au commissaire divisionnaire qu’il n’avait rien vu du tout. Seulement entendu. Il dit aussi avoir prévenu Saboundjian que le fuyard était armé. Mais il assure parallèlement que quelques secondes plus tôt, celui-ci s’était déjà fait braquer dans sa voiture. Alors à quoi bon prévenir un homme qui vient de se faire braquer que son braqueur est armé ?

      Ces incohérences sont secondaires : aucun témoin ne confirme plus avoir vu ce que décrit Damien Saboundjian. Celui-ci se retrouve bien seul. Mais seul face à personne. Amine Bentounsi n’est plus là pour livrer son récit. Et les experts balistiques qui sont venus à la barre ont confirmé que la version de Damien Saboundjian était plausible : Amine Bentounsi a pu braquer, puis immédiatement faire volte-face, et être alors touché.

      Cette hypothèse ne cesse d’interroger : pour quelle raison un #fugitif qui compte une vingtaine de mètres d’avance se retournerait-il brusquement pour braquer ? Et s’il braque et qu’on lui tire dessus, pourquoi ne fait-il pas feu avant, ou en riposte ? Quel serait le sens de se retourner pour reprendre sa course alors qu’il se fait allumer ? Il y a peu de chances que les jurés trouvent des réponses à ces questions d’ici à jeudi.