• Contrôle des passeports, saison N
    Texte écrit par MARWAN MUHAMMAD, auteur et statisticien.

    http://egalitariste.tumblr.com/post/137446842792/contr%C3%B4le-des-passeports-saison-n

    Ce matin, je rentre en Pologne après une conférence hier soir à en France, via le vol AF1146.

    En arrivant à l’aéroport à Varsovie, au débarquement de l’appareil, je suis arrêté par des agents de la police des frontières (oui, j’ai encore gagné la loterie du contrôle “aléatoire”).

    Je donne mon passeport français et réponds aux questions des agents. Quand ils terminent leur interrogatoire, je range mon passeport français et sors mon pass diplomatique de l’OSCE.

    A mon tour de poser les questions. Extrait :

    Marwan : Pourquoi est-ce que vous me contrôlez ?

    Agent 1 : On contrôle tout le monde.

    Agent 2 : C’est aléatoire, vous n’êtes pas le seul.

    Marwan : Vous contrôlez trois personnes sur les plus de 120 qui étaient à bord, soit 2,5% des passagers, donc on est loin d’une approche “égalitaire” de la sécurité. Mais le nombre de personnes arrêtées m’intéresse moins que le type de personnes arrêtées. Pourquoi est-ce que vous m’avez choisi moi et pas la dame en bleu ou le monsieur portant un chapeau ?

    Agent 1 à agent 2 (en Polonais) : fais gaffe.

    Agent 2 : En fait c’est parce qu’on identifie les risques.

    Marwan : Voila. Donc expliquez moi, très précisément, dans mon comportement ou dans mon apparence, qu’est-ce qui représente, pour vous, un risque ?

    Agent 2 : Déjà vous venez de France. Ensuite, il y a des marqueurs de risque : votre peau, votre barbe et aussi vos yeux.

    Marwan : Mes yeux ?

    Agent 2 : Oui, votre regard.

    Marwan : Ok, donc je résume. Vous venez de me profiler racialement et sur la base de marqueurs culturels et/ou religieux. Or, en Pologne comme ailleurs eu Europe, la discrimination raciale est interdite. Donnez-moi vos matricules à tous les deux. Maintenant dernière question. Je vous suggère très fort de réfléchir aux prochains mots qui vont sortir de votre bouche. C’est une idée à vous ou bien ça vient de vos supérieurs ?

    Agent 1 et 2 : On a été formés comme ça. On nous a donné des listes de marqueurs à rechercher chez les personnes à contrôler. C’est pas nous qui choisissons…

    Marwan : Vous choisissez d’obéir à des mesures discriminatoires et racistes. D’autres vous ont précédé, hélas… mais ça ne vous excuse en rien.

    —-

    Fin de l’échange, de manière très courtoise. J’ai relevé les deux matricules, pour pouvoir précisément référencer l’évènement, mais je ne demanderai pas de sanctions pour ces deux officiers qui n’ont fait qu’appliquer les ordres (sans que ça les éxonère de responsabilité pour autant).

    Par contre, j’ai demandé à mon bureau de saisir le ministère des affaires étrangères et le ministère de l’intérieur polonais pour faire toute la lumière sur la formation des agents en matière de profiling racial.

    Si je dois le faire méthodiquement dans tous les pays ou je voyage, aucun problème. J’ai TOUT mon temps.

    #discrimination #racisme #contrôle #frontière