• Le #prix des #médicaments, par Michel Leis – Blog de Paul Jorion
    http://www.pauljorion.com/blog/2016/03/27/le-prix-des-medicaments-par-michel-leis

    Les prix pratiqués par l’industrie pharmaceutique servent avant tout à entretenir ces profits élevés. Elle emploie 176 lobbyistes à Bruxelles et elle a dépensé pas loin de 40 millions d’euros en 2014, un budget en hausse de 700 % par rapport à 2012 (latribune.fr). Ce montant ne compte pas les dépenses engagées dans les différents pays, les financements des colloques médicaux et autres outils d’explication des bénéfices des nouveaux traitements. Cet investissement se déploie dans trois directions : justifier « le storytelling » sur une industrie menacée, obtenir un assouplissement des règles, notamment dans le cadre des négociations du TTIP, et défendre le prix des nouvelles molécules. Dans ce dernier combat, les laboratoires bénéficient du soutien des associations de malades qui veulent avoir (et on les comprend !) ces nouveaux médicaments, synonymes d’une plus longue espérance de vie, voire d’une guérison. Les considérations de prix deviennent ici secondaires, tant que les systèmes publics couvrent les dépenses des malades.