Rémi Gendarme

Auteur-réalisateur de films documentaires et par ailleurs, mais vraiment ailleurs, on peut dire en plus, en tout cas pas en moins porteur d’un handicap.


  • Le mari de la coiffeuse, Patrice Leconte, 1990
    Bhouuu qu’il était adorable ce film. ll ne raconte rien, il est juste très très beau et donne très très envie de tomber amoureux. Jean Rochefort est parfait (même si tout le monde le sait, j’aurai bien mis Jean-Pierre Marielle à la place et Anna Galiena, la coiffeuse, est parfaite aussi. On ne peut pas en dire grand chose car ces deux personnages sont un peu comme des poupées de cire coincées dans une histoire qui ne raconte rien. Comme quoi il était possible de faire mieux qu’Amélie Poulain en beaucoup moins long, moins pétainiste et surtout 10 ans avant...
    Je viens de revoir un teaser et il me paraît incontestable qu’une des grande différence avec Jacqueline Du Ch’val c’est la place accordée aux mots du corps et de la sexualité. Ca fait que ce monde de la fable a une accroche réelle beaucoup plus touchante que dans Amandine Baudet.

    https://www.youtube.com/watch?v=885d8_5nsw0


    #critique_a_2_balles #1990 #le_mari_de_la_coiffeuse #cinéma #Amélie_poulain #conte

    • Spoiler : la lettre de Mathilde à la fin du film...

      Je M’en Vais (#Miossec)
      https://www.youtube.com/watch?v=3Dpov_3Sl9A

      Je m’en vais bien avant l’heure
      Je m’en vais bien avant de te trahir
      Je m’en vais avant que l’on ne se laisse aller
      Je m’en vais avant que l’on ne puisse en rire
      Je m’en vais en gardant toute ton odeur
      Je m’en vais en te regardant dormir
      Je m’en vais car l’on s’est vu voler
      Je m’en vais avant que l’on ne puisse atterrir
      Je m’en vais car l’on s’est tant aimé
      Je m’en vais avant de te détruire
      Je m’en vais pour que tu ne m’oublies jamais
      Je m’en vais en te voyant sourire

      Je m’en vais en croyant que tout est vrai
      Je m’en vais avant de te découvrir
      Je m’en vais bien avant de te décevoir
      Je m’en vais bien avant de te trahir

      Je n’ai aimé que toi
      Je t’embrasse jusqu’à en mourir
      Je n’ai aimé que toi
      Je t’embrasse jusqu’à en mourir

      Je m’en vais pour tout recommencer
      Je m’en vais pour ne jamais m’assagir
      Je m’en vais car tout est si léger
      Je m’en vais en te regardant dormir
      Je m’en vais pour ne jamais t’oublier
      Je m’en vais sans même te l’écrire

      Je m’en vais en croyant que tout est vrai
      Je m’en vais bien avant de te découvrir
      Je m’en vais pour ne jamais te décevoir
      Je m’en vais bien avant de te trahir
      Je m’en vais car l’on s’est vu voler
      Je m’en vais avant que l’on ne puisse atterrir
      Je m’en vais car l’on s’est tant aimé
      Je m’en vais bien avant de te détruire

      Je n’ai aimé que toi
      Je t’embrasse jusqu’à en mourir
      Je n’ai aimé que toi
      Je t’embrasse jusqu’à en mourir

      #Musique