• Oeuvres Ouvertes : Francesco Masci | La culture comme superstition
    http://www.oeuvresouvertes.net/spip.php?article3129

    La #culture façonne, par toutes ses expressions, une pratique de l’#obéissance. Je l’identifie à la #superstition, cette invention résolument moderne, qui doit être comprise comme une abêtissante contrainte interne à croire que quelque chose doit être vrai. Ce sont donc des actes de croyance qui la constituent. La culture ne se manifeste jamais sous forme d’objets mais d’événements. Mais qu’est-ce que l’événement ? L’événement n’est rien, sinon une excroissance rhétorique du temps, l’occasion de jouir, comme d’un bien consommable, des possibles pris dans le présent. Dans l’événement, la menace de l’inattendu que contient le futur est réduite à néant. Et ce néant se reproduit à une vitesse extraordinaire, parce que la superstition, qui a besoin de toujours se manifester, ne manque jamais de forme.