• #Stérilisation : la pose du dispositif #ESSURE® au banc des accusés - A la une - Destination Santé
    https://destinationsante.com/sterilisation-pose-dispositif-essure-banc-accuses.html


    C’est purement scandaleux : le dispositif contient du #nickel (parce que c’est moins cher !) alors que maintenant tout le monde sait que l’#allergie au nickel touche 16% des femmes !!!
    Bien sûr, nulle part il n’est fait mention de ce fait essentiel et aucune précaution n’est prise dans ce sens.
    Tu m’étonnes qu’il y a des complications et des douleurs incroyables ! Je suis hyper allergique au nickel : une boucle de chaussure, des traces dans les produits nettoyants et j’ai très rapidement une réaction vive, douloureuse et qui s’étend… et si je n’étais pas informée, on pourrait me poser ce truc à l’intérieur de moi sans me prévenir du risque majeur.

    Des chercheurs se concentrent par ailleurs depuis avril 2016 sur l’utilisation et l’évaluation de la sécurité de l’implant ESSURE® en comparaison à la ligature des trompes par voie coelioscopique à partir des données de l’Assurance-maladie ». Les résultats sont attendus pour le premier trimestre 2017. Mais une chose est sûre : les techniques de pose de ce dispositif – sorte de ressort implanté dans les trompes pour empêcher la fécondation – sont remises en cause, et non le dispositif en lui-même.

    • L’allergie au Nickel est une contre-indication à la pose des implants Essure. Le nickel est un métal contenu dans de nombreux alliages. Les allergies au nickel sont repérées au cours de la consultation par l’interrogatoire : les patientes allergiques ont fréquemment des lésions d’eczéma avec les bijoux fantaisie ou le bouton des pantalons. En cas de doute des tests allergologiques pourront être réalisés. L’allergie au nickel avérée fera opter pour un autre mode de stérilisation (cœlioscopie).

      http://www.centre-gynecologie-obstetrique.com/fr/domaines-specialites/id-12-la-sterilisation-essure

    • No comment

      Bonjour, J’ai vécu un véritable calvaire durant 9 mois depuis la pose d’essure. En effet, 3 semaines après la pose, de terribles démangeaisons et brulures vulvaires et vaginales(+ rougeurs sont apparues). La gynécologue m’a dit qu’il n’y avait pas de lien avant la pose d’essure (elle tient encore ce discours à ce jour !!). J’ai consulté plusieurs fois, eu les examens et tous les traitements imaginables (bactério, viro et parasitologique). Au bout de 2 mois une dermatologue m’a diagnostiqué un lichen contredit ensuite par un autre dermatologue. J’ai traîné ainsi de mois en mois avec des douleurs qui s’accentuaient et devenaient suicidaires. Une pesanteur et des douleurs pelviennes sont apparues ainsi qu’une irritation de la vessie (écho abdo normale !). La gynécologue ne semblait pas mesurer l’importance de mes symptômes. J’ai ensuite demandé un test d’allergie au nickel puisque je lui avais signalé avant la pose des implants, que plus jeune j’avais des réactions aux bijoux fantaisies. Elle m’avait affirmé que ce n’était pas une contre indication car il n’y en avait pas plus que dans l’alimentation et qu’il n’y avait jamais eu de problèmes d’après elle. Le test s’est révélé positif et pour moi il était évident que cela venait de cette allergie. Elle ne l’a toujours pas reconnu malgré les témoignages que j’avais trouvé sur des sites américains. Puis elle m’a annoncé que pour le retrait des implants, je devait subir une hystérectomie et qu’elle n’avait pas de certitude que mes douleurs disparaissent ensuite. Au bout de 9 mois de douleurs de plus en plus invalidantes : à la fin je ne pouvais plus marcher ni travailler malgré les anti inflammatoires qui me soulageaient lorsque j’étais au repos. J’avais en plus une fatigue chronique comme je n’avais jamais eu alors ; Je me suis donc décidée à SUBIR l’hystérectomie fin janvier 2014. Les douleurs abdos et pelviennes ont cessé immédiatement. Quant aux douleurs vaginales, elles ont mis environ 6 semaines à commencer à disparaître. A ce jour, je vais très bien et toutes les gênes ont complètement disparues. Je souhaitais témoigner afin que ce que j’ai subi n’arrive pas à d’autres. Faîtes un test d’allergie au Nickel avant la pose ! Je témoigne également pour que le laboratoire remette la contre indication absolue au nickel, mais il est difficile de faire entendre sa parole quand on vous prend pour une hystérique. Bon courage à toutes et PRUDENCE !

      http://www.allodocteurs.fr/forums-et-chats/forums/contraception/sterilisation-definitive/problemes-apres-essure_4641.html

    • Dans l’article du jour du Télégramme, le mot « nickel » ne figure pas une seule fois. En ligne, c’est derrière #paywall, mais de la version papier, j’extrais :

      Une chose est sûre : les complications signalées relevaient de la pratique de pose et non du dispositif Essure en lui-même. Or, cette pose est désormais bien encadrée [bla, bla, bla, …]

      Stérilisation. L’implant Essure au banc des accusés - France - LeTelegramme.fr
      http://www.letelegramme.fr/france/sterilisation-l-implant-essure-au-banc-des-accuses-10-12-2016-11325268.

      Les implants de stérilisation définitive Essure, « sous surveillance renforcée » depuis deux ans et soupçonnés de causer des troubles variés, font l’objet d’une première action en justice. Deux procédures d’indemnisation au civil viennent d’être lancées contre le fabricant, les laboratoires Bayer Healthcare. D’autres pourraient bientôt suivre.