Vanderling

La conversation n’est féconde qu’entre esprits attachés à consolider leurs perplexités.

  • http://www.perceoreilles.net
    Le #perce-oreilles est une #bestiole_curieuse, qui se faufile dans les #arcanes_du_web pour aller dénicher des #sons : il prend le temps de les écouter ou de connaître les #émissions avant de les ramener au jour, c’est pourquoi il faut une certaine patience avec lui.

    C’est un #animal_collectif, son milieu naturel est celui des
    #radios_libres, c’est là-dedans qu’il a grandi et c’est là qu’il se sent bien - pour autant, il n’est pas sectaire et il pousse vaillamment ses expéditions dans les espaces plus confinés : il y trouve de temps en temps quelques #bonnes_ondes qui émoustillent ses #antennes - de temps en temps seulement, parce qu’il trouve que les grosses machines n’ont pas besoin de lui pour se faire connaître.

    Dès qu’il s’agit de #copyleft ou de #licences_libres, on ne l’arrête plus, il ne sait pas où donner de la tête et il écume le site de fond en comble. Par contre, il faut que tu saches, il a développé une violente allergie aux sites commerciaux et au bizness culturel, alors il trace ses chemins en dehors de ces coins-là.

    Le perce-oreilles a un certain goût pour la #critique_sociale, les #émissions_déjantées, les #cultures_minoritaires ou les sons qui aiguisent les oreilles - il aime aussi beaucoup la musique mais il considère qu’il y a déjà plein d’insectes qui s’activent sur ce terrain, alors il concentre ses explorations sur la parlotte, le documentaire, la #création_sonore, et tout ce qui s’en approche.