Vanderling

La conversation n’est féconde qu’entre esprits attachés à consolider leurs perplexités.

  • PORNO 2.0

    Après le transport et l’hôtellerie, l’uberisation touche l’industrie pornographique. La diffusion sur Canal+ du #documentaire #Pornocratie, les nouvelles #multinationales_du_sexe, réalisé par Ovidie, est l’occasion d’une plongée dans un secteur en pleine mutation.
    Derrière l’uberisation du transport (Uber) ou de l’hôtellerie (Airbnb), se cache une autre #uberisation, moins médiatisée, mais usant du même modèle économique : celle du porno. La diffusion sur Canal+ du documentaire Pornocratie : les nouvelles multinationales du sexe réalisé par Ovidie, est l’occasion de plonger dans cette industrie en pleine mutation, où #ultralibéralisme sauvage, darwinisme social et indépendantisme professionnel s’interpénètrent.
    Avec un chiffre d’affaires mondial annuel de près de 100 milliards de dollars, l’industrie pornographique connaît une progression faramineuse. Pour comparaison ce chiffre s’établissait à 57 milliards de dollars en 2013 selon l’Organisation des Nations Unies. Toutefois, cette croissance cache des disparités : dans le même temps les cachets des acteurs par exemple ont subi une sacrée dégringolade. En Californie, le cœur de l’industrie porno, les revenus des performeurs ont ainsi été divisés par 3 en vingt ans. L’apparition au début du XXIe siècle des tubes, ces robinets qui déversent gratuitement des millions de #vidéos sur le net, a bouleversé l’économie bien établie des productions à l’ancienne.

    source : http://www.slate.fr/story/134117/porno-uberisation
    http://news.syti.net/cards.php?rubrique=lastnews
    #porno_2.0 #travailleur.e.s_du_sexe #industrie_pornographie