• Le corps d’Ihsane, de Richard Kalisz | SoundCloud
    https://soundcloud.com/lecorpsdihsane/le-corps-dihsane

    « Je m’appelle Hassan Jarfi. Mon fils, Ihsane, est né le 6 février 1980. Il a été assassiné le 22 avril 2012.
    Son corps, mutilé, écrasé, piétiné, asphyxié et nu, a été découvert le 1er mai 2012, dans la boue d’un terrain vague près de la région de #Liège. Il a été battu à mort par les quatre occupants d’une Polo qui l’avaient embarqué à la sortie d’un night-club. L’un des mobiles du #crime, précédé de #séquestration, de #tortures, de #mutilations, de traitements dégradants et inhumains, a été son #homosexualité. »
    C’est ainsi que s’ouvre-par la parole du père- ce documentaire composé de tous les détails exacts de l’autopsie, accompagné à la morgue par le chœur de la Cité, comme autrefois Priam, qui a porté le corps de son fils Hector, dans une douleur qui ne voulut pas finir.
    C’est un documentaire de création en forme d’oratorio, ou la prière d’un musulman, transgresse les tabous, pour briser la millénaire malédiction.

    #homophobie