• Au royaume des #privatisations cyniques | La plume d’un enfant du siècle
    https://marwen-belkaid.com/2017/09/06/au-royaume-des-privatisations-cyniques

    Dès lors, il devient primordial, il me semble, de déconstruire le #mythe qui entoure la « nécessité » des privatisations que l’on nous présente bien trop souvent. C’est précisément parce que l’Etat sous la logique du New Public Management a adopté les codes du monde du business et a réduit les #investissements à portion congrue que certains services publics fonctionnent si mal aujourd’hui. Partout, des hôpitaux aux écoles en passant par la poste et l’ensemble des services publics ou presque, la chasse aux coûts est devenue l’alpha et l’oméga des politiques publiques. Expliquer que les privatisations sauveront les services publics c’est prendre les citoyens pour des idiots et inverser les causes et les conséquences. C’est la logique du privé qui tue les services publics. Finalement les privatisations ressemblent à s’y méprendre aux saignées des médecins de Molière. Après avoir saigné à de nombreuses reprises les services publics – en les coupant de la sève que représente l’investissement – on nous explique que la prochaine saignée sauvera le patient. Je suis d’avis qu’elle l’achèvera. A ce titre, si l’on veut prendre un exemple caricatural du cynisme absolu de ces privatisations, il n’y a qu’à se pencher sur la question des autoroutes qui sont déjà rentables pour les entreprises auxquelles l’Etat les a vendues et qui représentent donc un manque à gagner considérable pour notre pays.

    #services_publics