marielle

« vivere vuol dire essere partigiani » Antonio Gramsci

  • Exclusif - Le séminaire « team building » des députés macronistes : 250.000 euros aux frais du contribuable
    https://www.marianne.net/politique/exclusif-le-seminaire-team-building-des-deputes-macronistes-250000-euros-a

    Le séminaire des députés LREM, clos ce mardi 19 septembre, a innové en proposant aux élus des jeux de rôle et des mises en situation. Un esprit « start up » particulièrement onéreux pour le groupe et donc le contribuable ...

    • Un mot sur la « classe affaire » de JLM peut-être ? :-)))
      C’est pour le symbole quoi.
      Un gars qui défend la plèbe et qui se comporte comme un aristocrate quoi, c’est pas la preuve que le gars, il est pas sincère ?
      Alors qu’avec LREM, y-a pas d’lézard, y sont de l’aristocratie de notre époque, et ils mentent pas eux. Enfin... Ils mentent pas sur leur camp et sur leurs intentions. Pour le reste... hein... clin d’oeil. « à la Balkany » quoi.

    • « Et si la presse se portait plus mal encore que ce qu’on pouvait l’imaginer »…

      En marge de la manifestation parisienne contre la loi travail XXL, certains « confrères » en quête de confidences accrochent des militants de la FI au sujet du voyage de JLM à la Réunion.
      –Que pensez-vous du fait que JLM voyage en « première » et les autres députés en seconde pour aller à la réunion.
      –Mais ce n’est pas la FI qui a payé des billets différents, ce sont les députés qui ont payés sur leurs propres deniers et certains, plus fatigués et plus sollicités ont besoin de mieux se reposer…
      –non mais pour le symbole qu’en pensez vous ?
      –Mais, je vous ai dit…
      –Mais les symboles c’est important, qu’en pensez-vous ?
      Et la même question posée plus de 12 fois à la même personne. Un véritable acharnement. En attendant, rien sur la situation catastrophique de la Réunion, rien sur la misère qui s’y développe, rien sur les mobilisations en cours, rien sur la politique du gouvernement Macron-Philippe, rien, sinon la recherche de « d’états d’âme » pour créer une affaire là où il n’y en a pas. On savait le « Mélenchon-bashing » d’autant plus en vogue que le mécontentement est grandissant dans le pays. La capacité de ces « confrères » à agir de la sorte qui est très préoccupante. Normalement l’honneur d’un journaliste est son indépendance. Décidément la presse se porte mal, très mal, ou trop bien pour suivre les ordres de l’oligarchie médiatico politico financière…"

      Jacques Cotta

    • Des députés qui se prêtent à un jeu de rôle, un foulard sur la tête, en prononçant des mots-concepts en anglais, cela aurait pu être un sketch des Monty Python. La scène a pourtant bien eu lieu ce lundi 18 septembre, aux Docks d’Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, où les députés macronistes organisaient, jusqu’à ce mardi, un séminaire politique d’un genre nouveau. Le séminaire « teambuilding ».

      Au menu, pas le moindre discours à la tribune, mais une succession d’ateliers inspirés par l’univers des « start-up ». Autour de thèmes tels que « se rencontrer et commencer à construire une aspiration de groupe » ou « Nous et notre écosystème », près de 290 élus du parti d’Emmanuel Macron (sur 313) ont échangé de façon ludique… pour faire avancer leurs idées. « Le double objectif, c’est de préparer la rentrée législative avec des ateliers sur le fond, mais aussi de construire un esprit de groupe, car chaque député ne connaissait pas plus de 15% de ses collègues avant de venir », explique à Marianne le député Frédéric Descrozaille, membre du groupe de travail qui a organisé la réunion. Le député du Rhône Bruno Bonnell, qui a lui aussi été associé à l’opération, revendique l’originalité de la démarche, dans un monde politique souvent conformiste : « Innover, c’est une de nos missions politiques et on n’a pas fini de vous étonner ».

      #start_up_nation

    • Évidemment, tout le monde a voyagé en classe économique. La preuve : aucun journaliste « impertinent » n’aborde le sujet. Eux mêmes n’étaient pas dans l’avion sans doute. Ou bien seulement en classe éco. Ou en bagage accompagné ?

      JO Paris 2024 : l’exorbitant voyage de la délégation française au Pérou

      Hôtel cinq étoiles au cœur de la ville, meilleur restaurant du pays, avion spécial... La délégation française présente à Lima au Pérou pour le grand oral des jeux Olympiques 2024 s’est fait plaisir. Selon Mediapart, le voyage a coûté pas moins de 1,5 million d’euros pour une délégation de quelques centaines de personnes, leur nombre n’ayant pas été communiqué. Selon une source ministérielle citée, entre 250 et 320 personnes étaient présentes. Ce qui fait, selon le calcul de Mediapart, une note à 4.687 euros par tête en prenant la fourchette haute. Ce coût était à la charge du GIP Paris 2024 (Groupement d’intérêt public), financé à 50% par de l’argent public. Le site d’information détaille ce qui a notamment provoqué cette facture.

      Un restaurant parmi les meilleurs du monde ...

      http://tempsreel.nouvelobs.com/sport/20170926.OBS5185/jo-paris-2024-l-exorbitant-voyage-de-la-delegation-francaise-au-perou.html?xtref=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2F#https://www.facebook.com