• Allo maman bobo : « Mon fils n’a que des copines »
    http://www.lemonde.fr/m-perso/article/2017/10/18/allo-maman-bobo-mon-fils-n-a-que-des-copines_5202401_4497916.html

    Louis, 7 ans, est peut-être un don Juan en herbe. A moins qu’il ne soit aussi délicat que mature. C’est ce que pense fièrement sa mère lorsqu’elle le voit, à la sortie des classes ou au square, entouré d’une horde de fillettes. Son père, lui, ne le voit pas du même œil et ne peut s’empêcher de craindre pour sa virilité et son orientation sexuelle futures, même s’il s’en défend.
    Composition de sa fratrie

    A un âge où il s’ouvre à l’altérité, Louis apprécie la compagnie des filles, voilà tout. C’est l’unique certitude que l’on puisse formuler. Si cela tourmente ses parents, à eux de s’assurer que le goût du petit garçon pour les amitiés exclusivement féminines ne masque pas une difficulté. Son penchant peut très bien être conditionné par la composition de sa fratrie (des grands frères qui le bousculent ?) ou lié aux interactions avec son entourage (un père très autoritaire ? des personnalités féminines fortes ?).

    Petit cours d’hétérosexisme dans le monde. Au lieu de dire a ce père misogyne et homophobe qu’il devrait se faire vasectomisé pour le bien de l’humanité. Le monde aide les famille qui ont la tare d’avoir "des personnalités féminines fortes" à surmonté leurs tourments.
    #homophobie #virilisme #misogynie #sexisme #éducation #parents

    La première phrase sur le Don Juan de 7 ans est bien lourde de culture du viol. Un garçon de 7 ans qui fréquente des filles de son age c’est pour Don Juaner, c’est à dire se comporter comme une prédateur sexuel. Don Juan collectionnait les femmes comme des trophées de chasse. Et bien sur si il apprécie sincèrement les filles et qu’il ne fait pas que les utilisé pour de la domination sexuelle alors c’est très suspect et les parents ont besoin qu’un·e psychologue leur dise quoi faire pour que leur fils déteste les filles comme le font les autres garçons. Le Don Juanisme est présenté comme une chose positive et rassurante par cette mère fictive.

    La seconde phrase contiens aussi son pesant de stéréotypes "A moins qu’il ne soit aussi délicat que mature."
    Car si on est une fille ou qu’on est un garçon qui apprécie la compagnie de filles c’est qu’on est délicat·e et mature. Ca sous entend que les garçons sont rustres et immatures. Ca sous entend aussi qu’un garçon qui apprécie les filles deviens un peu une fille et donc homosexuel (validant le cliché des gay dévririlisés/féminisés). Cette idée est souligné par les craintes du père "pour sa virilité et son orientation sexuelle futures".

    Je cherche l’article Allo maman bobo : « Ma fille n’a que des copins » et comment traduire "Don Juan en herbe" au féminin...

    Pour une fois il y a un commentaire qui me semble judicieux sous l’article :
    Oiseau Moqueur propose "une thérapie pour les parents peut être ..."

    #transphobie #genre #sens_commun #don_Juan