La Rotative

Site collaboratif d’informations locales - Tours et alentours

  • Chronique d’une année scolaire : quand le Ministre parle
    http://larotative.info/chronique-d-une-annee-scolaire-2524.html

    Depuis quelques jours, M. Blanquer parle. Blanquer, ou comment malmener le savoir et la liberté. Nous sommes à la fin du premier trimestre de l’année scolaire. Je suis inquiète pour la suite de la scolarité de mon ministre de tutelle. Sur le livret scolaire, je coche « compétence partiellement atteinte ».

    Ma réalité, leurs mots

    Car, quoiqu’en pense le ministre, la réalité de terrain de l’école n’est pas laïque, non racisée et égalitaire. La réalité de la vie de tous les jours dans les établissements, c’est une série d’actes et de phrases qui rappellent qu’en France il vaut mieux être blanc pour réussir, ou au moins pour être regardé avec impartialité.

    Quand dans un conseil de maîtres, en maternelle, lors de la répartition des élèves pour les classes de l’année suivante, des enseignants proposent de faire attention aux « couleurs » des élèves, pour faire des groupes hétérogènes, que doit-on comprendre ? Si ce n’est que la couleur porte en ses germes l’idée même d’une déficience scolaire.

    Quand dans les établissements, on entend cette phrase si fréquemment : « Il a un problème de bilinguisme », parce que sa deuxième langue est l’arabe, ou le turc, ou le tchétchène, ou j’en passe. Alors même que jamais cette phrase n’est prononcée pour les enfants d’ambassadeurs élevés hors de France.

    Quand dans les établissements, on entend des parents préférer ne pas avoir cette enseignante d’origine maghrébine, parce que le niveau de langue, la culture, les convictions…

    Quand à la cantine, on s’étonne toujours que Youssef mange du porc, parce que quand même avec ce prénom...

    Alors, je ne suis qu’une professeure des écoles, de base comme diraient certain-e-s, je n’ai pas vraiment mon mot à dire, encore moins à être entendu. Cependant, je ne laisserai pas mon ministre croire que la langue est un outil dont il pourrait se servir comme d’un joug, je ne lui laisserai pas croire que je vais renoncer à ma liberté pédagogique et à ma liberté de penser sous prétexte que ceux qui ont le droit à la parole aurait raison.

    #racisme #enseignement #blanquer #non_mixité