Sombre

Negras tormentas agitan los aires.

  • SOUTIEN INCONDITIONNEL AUX ZADISTES
    http://www.descolarisation.org/index.php/accueil/propagande-nationale/570-soutien-inconditionnel-aux-zadistes

    Depuis quelques semaines, on assiste, via les médias, à un cheminement lent mais acharné de la part du gouvernement vers la diffusion d’une volonté guerrière à votre encontre, qui se diffuse, qui s’affirme peu à peu comme une évidence dans l’esprit des masses : un tel mot choisi pour désigner les habitant-e-s de la ZAD, une image très suggestive d’un feu de palette en fond d’écran du JT, un sondage qui assoit le soutien de la nation aux opérations d’ « évacuation » par la force, l’intervention d’un ministre qui derrière la volonté supposée de paix annonce -avec un dédoublement déconcertant- l’usage nécessaire de la violence (faire la guerre pour être en paix, toujours la même rengaine, l’usage de LEUR violence étant toujours légitime, sympathique, bienveillante même, alors qu’une riposte ou une défense face à leurs méthodes coercitives est considérée comme éminemment dangereuse pour LEUR ordre public…).

    Quiconque ignore à qui appartiennent les médias, quiconque méconnaît les techniques utilisées pour orienter un sondage, quiconque est dupe quand à la partialité de l’état français dans sa collaboration à la toute-puissance de l’économie mondiale se laisse hypnotiser et convaincre par ce discours lancinant… Au goutte à goutte, on assiste à la mise en place dans la conscience collective de cette volonté certaine d’en finir avec l’expérience zadiste, expérience que l’état ne parvient pas à encadrer, à comprendre, à accepter, expérience hors norme, hors de l’imaginaire restreint des hommes de pouvoir, expérience qui présage d’autres possibles et d’autres issues à notre triste société routinière de l’hyper consommation et du burn-out, expérience qui fait voler les murs gris du quotidien pour proposer d’autres horizons. Et cela, non, c’est impossible… Octroyer à une partie du peuple, à ceux qui ne se reconnaissent pas dans l’actuelle forme de société imposée, 1600 hectares sur les 64 millions qui constituent la France, soit une miette, une poussière, non, jamais !

    En cela, l’État affirme sa répugnance à s’ouvrir à d’autres formes d’expérimentations de la vie collective, sa curiosité est NULLE, il veut TOUT. Rétablir l’État de droit ??? Quels droits pour ceux et celles qui rêvent à un autre monde ? Et si, de manière définitive, certain-e-s ne se reconnaissent pas dans le modèle en place, d’après une logique qui leur est propre et qui demanderait à être débattue publiquement, largement, pour tester sa validité ? Quelle place pour eux, pour elles, sinon aujourd’hui l’oubli, le mépris voire l’anéantissement ???

    Le gouvernement ne pourrait-il pas laisser vous laisser 0,000025 % du territoire qu’il « gère », par curiosité, pour une expérience inédite, vivante, d’une autre forme de société humaine ? Est-il à ce point arrogant et sûr de lui pour affirmer ainsi que son modèle est le seul qui puisse exister, le seul valable ??? Quel manque de recul, alors, si jamais ses perspectives et plans s’annoncent pernicieux et funestes, quelle bêtise d’avoir verrouillé toutes les portes de secours pour s’acheminer vers un monde plus viable ! Quelle posture dangereuse pour tout-un-chacun, et en miroir, quelle joie de vous voir explorer d’autres formes de vie commune !!!

    Voir aussi :
    https://seenthis.net/messages/659289
    https://seenthis.net/messages/658608

    #NDDL #ZAD