eric

Le troll chie sur la cohérence

  • Un sénateur américain prend conscience de l’étendue du désastre Japonais et formule une offre d’assistance internationale urgente - gen4 - Les quatre vérités et les mille mensonges du nucléaire
    http://www.gen4.fr/blog/2012/04/un-s%C3%A9nateur-am%C3%A9ricain-prend-conscience-de-l%C3%A9tendue-du-d%C3%A9sas

    Un sénateur américain prend conscience de l’étendue du désastre Japonais et formule une offre d’assistance internationale urgente
    « Les dégâts sont bien plus importants qu’annoncés »

    Le Sénateur de l’Oregon, Ron Wyden, membre de la commission de l’énergie américaine, a visité le site de Fukushima-Daiichi le 6 avril dernier. M. Wyden s’est particulièrement inquiété de « l’étendue des dégâts et de l’intensité de la tragédie ayant touché Fukushima » tout en précisant que « les médias ne pouvaient reporter correctement cet événement ».

    « Le combustible usagé doit absolument être placé en lieu sûr »

    La plus grande inquiétude exprimée par le sénateur américain concerne les piscines de combustible endommagées ; M. Wyden juge que les protections anti-tsunami installées sur le site ne sont pas suffisantes et qu’il serait opportun de vider les piscines au plus tôt, sans attendre les délais annoncés dans la feuille de route originale (1).

    M. Wyden implore le Japon d’accepter l’aide internationale au plus vite

    Estimant probablement que les Japonais sont un peu dépassés par l’envergure de la tâche à accomplir, M. Wyden a instamment prié l’ambassadeur du Japon, M. Ichiro Fujisaki, de transmettre au gouvernement Japonais une offre d’aide internationale afin d’éviter tout nouveau rejet majeur de matériaux radioactifs. Une copie de cette demande a été transmise au président de la NRC Gregory Jackzo, au secrétaire d’État à l’énergie Steven Chu ainsi qu’à la secrétaire d’État Hilary Clinton.

    Notre avis : La prise de conscience du danger réel représenté par l’accident de Fukushima s’étend progressivement dans le Japon mais également hors de ses frontières ; après l’ancien ambassadeur du Japon en Suisse M. Murata qui a dressé récemment devant l’ONU lors du récent sommet de Séoul un tableau très sombre des conséquences de l’accident, après la volte-face de l’ancien Premier M. Kan suivi de quelques fidèles, cet appel de M. Wyden permettra peut-être, enfin, de débloquer l’assistance internationale rendue nécessaire par la gravité de la situation.

    NB : Bien évidemment, comme à l’habitude, cette information n’a pas été reprise dans les principaux médias.

    (1) Plus d’une année pour la piscine n°. 4, la plus chargée, 2 ans environ pour la piscine n°. 3 puis entre 10 et 40 ans pour le restant du combustible, si tout se passe comme prévu !