ARN😷*

Geek dilettante habitant une belle et grande propriété sur la Côte d’améthyste

  • Encore du soft-power russe que Macron aurait boycotté s’il avait été dans le coin : Le Shtandart, l’un des plus beaux 3 mâts du monde, en escale à la Grande-Motte (près de #montpellier)
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/shtandart-plus-beaux-3-mats-du-monde-escale-grande-mott

    La frégate « Shtandart » ( ce qui signifie L’étendard) est une réplique en bois grandeur nature du premier bâtiment russe de la flotte de Baltique. Le bateau original a été construit en 1703 sous la direction personnelle du Tsar Pierre le Grand. Devenue le premier navire amiral de la Marine Impériale Russe, la frégate est restée en service jusqu’en 1727. Cette magnifique réplique reprend toutes les caractéristiques du bateau original : 3 mâts, 30m de hauteur, 35m de long, 28 canons et un tonnage de plus de 200 tonnes ! L’un des plus beaux trois mâts du monde.

    Malheureusement, fallait prévenir : tu peux pas te pointer comme ça et acheter des billets sur place. Tous les billets sont déjà vendus, même pour demain dimanche, donc on a dû se contenter de le regarder de l’extérieur.

    @simplicissimus ça t’aurait plu, ça, non ?

    • Oui, c’est un superbe bateau ; habitué de Brest où je l’ai vu en 2004 (mais je ne l’avais pas visité, j’avais passé la journée sur la rade).

      Tu remarqueras qu’il est la propriété d’une association privée, statut similaire à celui de l’Hermione. D’ailleurs il arbore le pavillon russe et non la croix de Saint-André de la marine de guerre russe.


      (ici en 2007)

    • Pour les amateurs de #cartographie, le curieux étendard (sur fond jaune, qu’on voit sur le premier mât à gauche sur ta photo et, selon Kikipédia : « Штанда́рт qui signifie “Étendard” en russe ») où l’aigle à deux têtes tient quatre cartes, représentant les quatre mers contrôlées par Pierre 1er :
      https://www.shtandart.ru/fr

      Le nom « Shtandart » est lié à l’ouverture d’une nouvelle voie commerciale à travers la mer Baltique. En 1703 Pierre 1er a changé son étendard en ajoutant une quatrième mer sur la carte – c’était la mer Baltique. En l’honneur du nouvel étendard le premier vaisseau de la flotte Baltique a reçu le nom « Shtandart ».


      J’y connais que pouic en héraldique, et je ne trouve pas grand chose au sujet de cet étendard sur le Web (quelques pages en cyrillique). Mais l’anecdote cartographique m’a semblé intéressante.

    • Pouf, pouf !

      Recherche pas forcément évidente… Le pavillon reproduit est celui du premier navire de ligne de la Flotte de la Baltique (1715), l’Ingermanland (nom suédois de l’Ingrie, nom historique de la région entre Golfe de Finlande et lac Ladoga, au centre de laquelle a été fondée Saint-Pétersbourg en 1703, même année que le Shtandart, nom d’origine allemande).

      Une description détaillée de l’étendard est donnée dans l’article WP[ru] sur l’étendard (note que la standardisation (!…) est plutôt médiocre, puisque les équivalents en autres WP ne sont pas tous reliés, on a en effet un Standarte [de] relié au [ru], un Étendard_(bannière) [fr] et un Heraldic_Flag [en]).

      Штандарт (знамя) — Википедия
      https://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%A8%D1%82%D0%B0%D0%BD%D0%B4%D0%B0%D1%80%D1%82_(%D0%B7%D0%BD%D0%B0%D

      Царский штандарт в России

      В начале XVIII века Пётр I также собственноручно утвердил ещё один флаг — жёлтое полотнище с двуглавым чёрным орлом, держащим морские карты с изображением Белого, Каспийского и Азовского морей. 1 мая 1703 года русские войска взяли шведскую крепость Ниеншанц, запиравшую вход в Финский залив, и 2 мая Пётр I отметил: «Слава Богу за исправление нашего штандарта во образ святого Андрея… В тот образ четвертое море присовокуплено». Присоединение части побережья Балтийского моря было ознаменовано добавлением четвёртой морской карты на штандарт, и уже 8 сентября 1703 года на новом фрегате, получившем название «Штандарт», был поднят штандарт с четырьмя картами.

      В 1712 году в собственноручно написанном указе Пётр I дал описание штандарта: «Штандарт, чёрный орёл в жёлтом поле, яко Герб Российской империи, имея три короны: две королевских и одну Империальскую, в которого грудях Св. Георгий с драконом. В обеих же главах и ногах 4 карты морских: в правой главе Белое море, в левой Каспийское, в правой ноге Палас Меотис, в левой Синус Финикус и пол Синуса Ботника и часть Ост-Зее»

      Et donc (la description aide à les reconnaitre…) dans l’ordre du texte, ordre chronologique de l’accès de la Russie aux différentes mers :
      • la mer Blanche (bec de droite)
      • la mer Caspienne (bec de gauche)
      • la mer d’Azov (lac Méotide, patte droite)
      • le Golfe de Finlande, le Golfe de Botnie (par leurs noms latins) et une partie de la Baltique (par son nom allemand, Ost-See, mer de l’Est, ce qui vu de Saint-Pétersbourg est une dénomination… originale !) avec le sud-ouest du lac Ladoga dans le coin en haut à droite de la mini carte

      pour les dates d’accès, on peut prendre l’apparition des navires de guerre « à l’occidentale » dans les flottes concernées
      • mer Blanche, pas de navire de guerre, accès de la Moscovie en 1505 (Ivan III) ; peu de concurrence occidentale jusqu’à l’arrivée de navire de commerce anglais en 1553
      • mer Caspienne, 1668
      • mer d’Azov, 1696
      • mer Baltique (par le golfe de Finlande) 1703, le Shtandart, justement.
      https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_ships_of_the_line_of_Russia

      Je ne sais pas trop ce que l’invocation à Saint André vient faire dans le texte de Pierre le Grand, mais la disposition des 4 mini cartes (et le patronage d’André) pourrait bien être à l’origine du choix de la croix de Saint-André comme pavillon de la flotte impériale…

      Note : Ninschanz était le nom de la forteresse suédoise à l’embouchure de la Neva (à l’emplacement de Saint-Pétersbourg, donc).