Eynza

Le Japon : entre culture et coutumes ancestrales, technologie de pointe et controverse. (Japan: between culture and ancestral customs, advanced technology and controversy.)

  • «  Le #“Kojiki”, Chronique des choses anciennes  » : fondatrices du #Japon.
    「於是其弟,泣患居海邊之時,鹽椎神來,問曰:『何虛空津日高之泣患所由?』答言:『我與兄易鉤而,失其鉤.是乞其鉤故,雖償多鉤,不受,云:『猶欲得其本鉤』.故,泣患之』.爾鹽椎神,云:『我爲汝命,作善議』.」 - Passage dans la #langue originale

    https://www.notesdumontroyal.com/note/441#note-bas-441-8
    Vu le 03/06/2018

    Ce compte-rendu de Yoto Yotov nous présente le #livre et nous permet de faire des liens entre les #croyances originelles du Japon et les systèmes #politiques qui en ont découlé ainsi que le #shintoïsme toujours pratiqué aujourd’hui.

    On peut donc le considérer comme le livre #canonique de la #religion #shintô, en même temps que l’#épopée d’une #nation #insulaire qui a toujours aimé à se rappeler ses #origines.

    Comme nous l’avons dit le livre permet donc de comprendre l’origine des croyances japonaises shintoïstes et notamment la #vénération des #«  kamis  ». Or, la dimension #politique que prend le livre serait moins glorieuse, redécouvert « au XVIIIe siècle par les promoteurs du #nationalisme# moderne, tels que Motoori Norinaga et Hirata Atsutane. »

    "Le #fondement de l’État #japonais fut jeté d’une façon inébranlable, et une hiérarchie primordiale s’établit entre l’Empereur et ses sujets […]. Sociologiquement la nation japonaise s’est développée de la souche commune de ce qu’on appelle “la tribu céleste” - Chikao Fujisawa, «  Les Traits caractéristiques de la #philosophie de l’État japonais  » dans «  Cultural Nippon  », vol. 2

    L’article est très #engagé politiquement, l’auteur se permet d’ailleurs d’utiliser l’’écrivain Akinari Ueda pour déclarer que «  Dans tout pays, l’esprit du nationalisme est sa puanteur  »