• Article québécois, mais je persuadé qu’on obtiendrait les mêmes résultats dans tous nos beaux pays occidentaux, et c’est pour ça, d’une part, que la fin du monde est pour bientôt, mais aussi, d’autre part, que c’est bien fait pour nous...

    Les Québécois craignent l’immigration plus que la pollution
    Marco Bélair-Cirino, Le Devoir, le 19 juin 2018
    https://www.ledevoir.com/societe/530632/les-quebecois-et-leur-systeme-de-sante

    « Il y a une inquiétude, une perception des risques qui ne devrait pas être là », soutient Mme Peignier, rappelant que l’immigration économique est arrimée en grande partie aux besoins du marché du travail québécois. « Ils ne devraient pas être inquiets », ajoute la directrice du CIRANO.

    À ses yeux, la perception des Québécois sur les enjeux liés à l’immigration est « certainement teintée par certains discours » tenus par les partis politiques à l’approche des élections. « Il y a un enjeu électoral. » Selon elle, il incombe aux acteurs politiques de « rassurer une certaine partie de la population » en expliquant les bénéfices de l’immigration « pour améliorer l’économie du Québec, combler des postes qui n’existent pas ou où il y a vraiment un manque de main-d’oeuvre ».

    L’immigration est « plutôt » ou « très » bénéfique dans l’esprit d’un Québécois sur trois (32 %). Malgré la pénurie de main-d’oeuvre appréhendée dans plusieurs régions du Québec, l’apport de nouveaux arrivants est considéré comme « moyennement bénéfique » par 36 % de la population, et « plutôt pas » ou « pas du tout bénéfique » par 29 % de la population, peut-on aussi lire dans le Baromètre.

    #immigration #sondage #peur #Québec

    On l’ajoute à la troisième compilation :
    https://seenthis.net/messages/680147

    #effondrement #collapsologie #catastrophe #fin_du_monde #it_has_begun #Anthropocène #capitalocène