la voie du jaguar

informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective

  • Otra vez “… un México sin nosotros”
    Considérations pour un nouvel agenda concernant les peuples indiens

    Carlos Manzo

    https://lavoiedujaguar.net/Otra-vez-un-Mexico-sin-nosotros-Considerations-pour-un-nouvel-agenda

    Les nations indiennes ont plus d’ancienneté sur ces terres que la nation mexicaine, qui s’est formée il y a à peine deux cents ans. L’essence de notre identité ayuuk ou binnizá ne se limite pas à partager une quelconque émotion pour la victoire ou l’échec de la sélection mexicaine de football, c’est en peu de mots ce qui ressort de l’intervention de Yasnaya Aguilar Gil, qui fut invitée par l’EZLN à participer du 15 au 25 avril 2018 au débat intitulé « Prohibido pensar » (« Interdit de penser »). Elle a attiré notre attention sur la nécessité de revendiquer notre identité et elle s’est interrogée sur l’emploi de la catégorie « indigène » faisant partie du discours hégémonique consistant à nier la diversité des peuples, la plurinationalité sous-jacente au Mexique, due précisément à l’importance des cultures originaires. L’appel d’un « nosotros sin México » (un « nous autres sans le Mexique »), revendiquant l’être ayuuk, binnizá, maya, etc., devient possible et plausible, alors même que l’exigence d’homologuer juridiquement une certaine « mexicanité » nous est niée depuis l’État et dont la reconnaissance se fait chaque jour plus obsolète, tout comme la consigne « Nunca más un México sin nosotros » (« jamais plus un Mexique sans nous »). (…)

    #Mexique #peuples_originaires #néo-indigénisme #AMLO #EZLN