Reka

géographe cartographe information designer journaliste rêveur utopiste partageur

  • L’origine géographique des migrants par la méthode patronymique | Cairn.info
    https://www.cairn.info/revue-espace-geographique-2007-3-page-251.htm

    La redistribution spatiale des populations observée au début du xxe siècle trouve son origine, d’une façon maintenant bien étudiée, dans la révolution industrielle et le dépeuplement des campagnes entamés au siècle précédent. La croissance urbaine corrélative en est la manifestation la plus visible et sa dynamique a déjà fait l’objet d’études attentives, en particulier à partir de l’exploitation du fichier des communes urbaines constitué à l’INED (Pumain, 1982, Guérin-Pace, 1993). Les bouleversements provoqués par la Première Guerre mondiale ont également pu favoriser de multiples réajustements de populations dans l’espace, bien que, comme le pense Jean Pitié à propos de « l’effroyable saignée consentie entre 1914 et 1918 » (Pitié, 1987), « l’exode apparaît comme doué d’une vie propre, transcendante, dont les rythmes ne sont pas modifiés par les cataclysmes qui secouent le corps social ». Enfin, de nombreuses monographies ou histoires individuelles, recensées par J. Pitié (1987) ou décrites par D. Courgeau (1993) permettent de mieux comprendre les déterminants à l’origine du processus d’émigration, région par région et de période à période. En revanche, peu de statistiques renseignent avec précision et à l’échelle de la France sur les origines complexes, proches ou lointaines, des flux migratoires s’opérant, au début du xxe siècle, depuis les zones rurales et les petites ou moyennes communes vers les grandes agglomérations et centres régionaux. Pierre Merlin donne bien un descriptif des changements d’effectif des zones rurales et des zones urbaines au cours du temps et du rôle joué par la distance entre zone rurale et zone urbaine, mais il reste des incertitudes sur les véritables origines géographiques de ces migrants s’installant dans les villes (Merlin, Henin et al., 1971).

    #france #diversité #migrations