touti

permaculture web

  • Lettre pour penser aux femmes.

    Bonjour,
    je trouve ce que vous faites formidable.

    Je voudrais seulement attirer votre attention sur vos utilisatrices potentielles et les bienfaits de les prendre en considération ne serait-ce que par une écriture inclusive.

    De par mon expérience informatique et mon expérience de femme, je fais du SPIP depuis les débuts de ce CMS et nous venons d’adopter la https://www.contributor-covenant.org/fr/version/1/4/code-of-conduct. Mais malgré toutes ses bonnes idées, la communauté manque de représentantes.

    De par les études qui ont été faites, les femmes sont sous représentées dans le logiciel libre. C’est pire que dans les sociétés privés ou dans les logiciels privatifs, elles ne sont que 8% des personnes qui codent.

    Et parce qu’à peine arrivé sur votre page d’accueil, on voit s’afficher
    « À LA UNE : Serveur cloud dédié : ils nous font confiance
    Témoignages des utilisateurs de serveurs dédiés ... »
    Parce que certainement, vous ne vous en rendez pas compte, mais à lire cela, je me dis que l’inclusion des femmes c’est pas encore gagné :/

    J’espère que vous comprendrez ma demande.
    Je sais que c’est parfois difficile de se remettre en question, surtout quand on appartient à ceux qui ont le pouvoir. Mais sentir qu’on peut changer les choses, c’est pas mal non plus.

    Et pour finir, j’avais aussi milité auprès de Toulibre à Toulouse pour qu’ils adoptent dans leur nombreux mails « les utilisateurs et les utilisatrices » ou « les personnes utilisatrices » ou « les entreprises et les personnes qui nous font confiance » ou même « celles et ceux qui nous font confiance ». Et depuis quelques années, les quelques secondes consacrées à réfléchir à la façon dont on écrit donnent la preuve des efforts à inclure les femmes, ce qui est une forme d’invitation à participer.

    Voila voila, je vous remercie.
    ++

    • Réponse reçue ci dessous
      (le prénom féminin a été modifié)

      effectivement, merci d’attirer notre attention de façon aussi pédagogique.

      on va essayer de faire un effort en ce sens, sans aller jusqu’à une écriture inclusive stricte car personnellement je trouve que c’est excessif et contre productif en donnant l’impression que les femmes ont un complexe d’infériorité. mais il y a un minimum je suis d’accord. alors n’hésitez pas à nous proposer des corrections sur les nouvelles actus si notre vigilance faiblit :)

      amicalement,
      françoise

    • Voici ce que j’ai répondu

      Contente que ma demande soit bien reçue.

      En fait la nécessité de l’écriture inclusive n’est pas une affaire personnelle.

      Pour ceux ou celles qui ont du mal à saisir pourquoi le féminisme est une action politique nécessaire pour gagner l’égalité de représentation, de salaire, de prise en considération etc … (Ce qui au passage éviterait peut-être que tous les 2 jours en france une femme soit tuée par son conjoint). Je propose de faire le parallèle entre ce que subissent aujourd’hui les femmes avec l’apartheid qu’ont subit les noirs mais une forme encore plus pernicieuse puisque silencieuse. Imaginez que ce système soit si bien intégré dans la société que chacun et chacune est persuadé qu’il est naturel d’effacer les femmes, des livres, de l’histoire, de la vie publique ou même de les violer ou les assassiner en toute impunité.

      Imaginez vous ensuite de dire à des noirs que monter dans le bus des blancs c’est un peu trop excessif, que trois sièges au fond peut-être, mais que sinon vous auriez de la peine pour eux à ainsi montrer qu’ils ont un complexe d’infériorité.

      C’est la domination masculine qu’il faut faire tomber, cela ne s’attaque ni aux hommes ni aux femmes personnellement. Certes, nous pouvons agir individuellement pour faire avancer les choses. Certes, vous trouverez des réticents prédateurs qui se nourrissent de ce marché de dupes et ne voudront jamais céder (voir les masculinistes). Mais c’est bien à nos représentations symboliques qu’il faut s’attaquer. Et quoi de mieux que l’écriture ?

      Espérant que le féminisme stricte soit aussi une joie :)

      Sororalement,
      touti

    • S’il s’agit bien de ce que j’ai trouvé via Gougueule, apparemment, le titre de leur article est devenu « Serveur cloud dédié, témoignages de celles et ceux qui nous font confiance ».