• Au cas où les #giletsjaunes voudraient faire une proposition de fiscalité, c’est peut-être le moment de "remplacer la fiscalité actuelle, obsolète, par une « taxe pollen », qui pourrait remplir plus abondamment les coffres des politiques
    publiques en substituant à la bureaucratie inquisitoriale actuelle une
    taxe unique, d’un ou deux pour cent, prélevée sur toutes les transactions
    financières, depuis le retrait de 50 euros d’un distributeur de billets et
    l’achat d’un livre en ligne, jusqu’aux milliards qui sont transférés quoti-
    diennement entre les grosses entreprises ou les fonds spéculatifs – dont
    les mouvements déstabilisants seraient ainsi atténués. Cet impôt permettrait aux États-providence de remplir leurs poches de façon simple, massive et relativement indolore, et de se livrer à des politiques ambitieuses de redistribution, d’investissements écologiques ou éducatifs." (Multitudes)

    Taxe carbone ou taxe pollen ? Pour une taxation de tous les flux financiers et monétaires
    https://www.cairn.info/revue-multitudes-2009-4-page-14.htm?contenu=resume
    #fiscalité