• La lance qui saigne
    http://www.dedefensa.org/article/la-lance-qui-saigne

    La lance qui saigne

    Contrairement à l’économie, oiko-nomía, qui concerne oikos,la maison, et nomos, les règles qui régissent son fonctionnement, la chrématistique est l’art d’acquérir des richesses (chrémata) par définition hors de la maison, élargie à la cité. Les Anciens avaient donc usé de deux mots pour deux activités distinctes mais complémentaires, qui pour nous n’en font qu’une.

    Si on s’étonne que la chrématistique ait été pensée par Aristote, philosophe et non "économiste", c’est parce que pour nous la philosophie n’a plus rien de cet acte fort de la pensée où se construit le premier concept propre à cette discipline – l’être–, en opposition fonctionnelle avec le concept d’avoir. L’être niche dans une contemplation émerveillée du monde, lové au secret de l’âme humaine, tandis que l’avoir nous (...)