¿’ ValK.

@val_k : photos ~ @karacole : fils de luttes & infos ~ @kolavalk : bijoux, talismans et oripaux

  • 25 ans de l’#EZLN : Amère célébration

    Face à la menace que représente une avancée aussi brutale de l’hydre capitaliste, ici parée du masque du progressisme, la posture zapatiste s’est donc exprimée avec une extrême fermeté. « Nous n’allons pas nous laisser faire ». « S’ils viennent un tant soit peu nous provoquer, nous nous défendrons ». « Nous allons nous défendre ; nous allons nous battre si c’est nécessaire ».
    /.../ Un autre aspect des paroles de Moisés a suscité de nombreux commentaires et interrogations. Le porte-parole zapatiste a en effet martelé, tout au long de son discours, un « NOUS SOMMES SEULS ! » reçu par beaucoup comme un véritable coup de poing dans l’estomac.

    C’est une Autre Pensée qui me vient en lisant les réactions et interrogations que transmet #Jérôme_Baschet devant cette solitude assumée et même revendiquée : elle me rappelle ce qui m’a fait rentrer en France quand #El_Sub nous a renvoyé-e-s nous battre contre chaque tête de l’Hydre Capitaliste dans chaque pays en 2016. Seul moyen d’en venir à bout.
    Ce n’est qu’en nous occupant, frontalement, des chemins tortueux qu’emprunte cette hydre, partout avec l’aide des progressistes, socialistes, en marchistes, communistes même parfois, que nous pourrons venir à bout de cette folie destructrice en cours.
    Et c’est précisément pour ça que je suis mal devant l’avenir aménagé de l’ex #zad #nddl tout comme je suis mal devant les revendications des #giletsjaunes. Précisément pour ça que je suis aussi critique. Mais aussi précisément pour ça que je n’en veux pas à celleux qui luttent pour survivre quand même.
    Tenter de s’aménager une survie face à la gueule de l’Hydre, face à la guerre (car il est certain depuis avril 2018 que le gouvernement FR nous fait la guerre) c’est humain. Je suis trop couarde moi-même pour condamner ça. Mais il ne faut pas me demander d’y voir une victoire.
    La lucidité d’un #Moisés, d’un #Galeano, et de tant d’autres, souvent Indigènes, c’est à dire encore proches de l’Essence Vitale et sachant que tout est lié, sont autant de phares dans la tempête qui se déchaîne. Croire en « notre » sécurité lors d’une pause en fond de cale est un leurre : le navire sombre.

    https://lundi.am/Amere-celebration