Sombre

« Ceux qui choisissent le moindre mal oublient très vite qu’ils ont choisi le mal. » (Hannah Arendt)

  • L’ordre règne en #Macronie

    « Le sens de l’effort » (M6), ou comment « divertir » en humiliant de jeunes chômeurs - Acrimed | Action Critique Médias
    https://www.acrimed.org/Le-sens-de-l-effort-M6-ou-comment-divertir-en

    Mardi 19 février, M6 diffusait le premier épisode de l’émission « Le sens de l’effort », produite par Studio 89 Productions [1]. Le concept : vingt-deux jeunes « inactifs », au chômage ou en situation de décrochage scolaire, participent à un « stage » organisé par un ancien militaire (avec le renfort d’une conseillère d’orientation) afin de leur inculquer la « motivation » et le goût de l’effort dont ils seraient naturellement dépourvus. Le résultat : une manière outrageusement simpliste et surtout orientée d’aborder les difficultés économiques et sociales de la jeunesse, et une émission qui transforme en divertissement la mise au pas de jeunes soumis à une discipline arbitraire et vexatoire. Ou quand la téléréalité se fait plus idéologique qu’elle ne veut bien le dire… / ...

    « Ils ne sont pas à l’école, ils ne sont pas dans l’emploi, ils ne sont pas en formation. Ils sont nulle part. […] Et la situation serait d’autant plus préoccupante qu’il y aurait en France aujourd’hui trois millions de jeunes qui ne font plus rien de leur vie ». Tout au long de l’émission, la voix off multipliera ainsi les jugements aussi dévalorisant que peu étayés : ils « ne font plus rien de leurs journées », sont « habitués à ne plus faire le moindre effort » ou encore « baissent les bras facilement ».

    ("Ils" ont peut-être juste compris qu’il ne servait à rien de perdre sa vie à essayer de la gagner ...)