• Les zones grises des relations de travail et d’emploi, un dictionnaire sociologique, Marie-Christine Bureau, Antonella Corsani, Olivier Giraud, Frédéric Rey (directeurs), Avec la collaboration éditoriale et scientifique de Cyprien Tasset
    https://www.teseopress.com/dictionnaire

    Depuis les années 2000, le terme « zone grise » s’est dif­fusé dans la lit­té­ra­ture en sciences sociales, mais aussi dans les médias. Dans le domaine du tra­vail et de l’em­ploi, la pers­pec­tive des zones grises donne à voir com­ment les régu­la­tions du tra­vail, et com­ment les pra­tiques indi­vi­duelles et col­lec­tives for­gées depuis la fin du 19ème, sont aujour­d’hui aux prises avec des muta­tions de fond. Plus encore, cette pers­pec­tive mani­feste l’épui­se­ment et les limites des caté­go­ri­sa­tions héri­tées du sala­riat pour com­prendre les trans­for­ma­tions en cours.
    Ce dic­tion­naire invite, si ce n’est à refon­der un lexique d’ana­lyse du tra­vail et de ses régu­la­tions, au moins à exa­mi­ner de façon cri­tique ces caté­go­ries héri­tées. Il a pour objet de mon­trer com­ment un grand nombre de ces caté­go­ries changent de sens sous nos yeux et per­mettent l’émer­gence de nou­veaux concepts et caté­go­ries d’en­ten­de­ment. His­to­ri­que­ment, le #sala­riat, comme « poli­tique du tra­vail » – au sens de logique géné­rale d’in­ser­tion du tra­vail dans le sys­tème démo­cra­tique – a mis en rap­port un état du déve­lop­pe­ment tech­no­lo­gique, un stade spé­ci­fique de la dyna­mique du capi­ta­lisme, des moda­li­tés de régu­la­tion des conflits sociaux et un prin­cipe de stra­ti­fi­ca­tion sociale. S’il est encore trop tôt pour dire quels seront à termes les contours de la « poli­tique du tra­vail » qui émerge aujour­d’hui, ce dic­tion­naire vise à car­to­gra­phier les recom­po­si­tions qui sont d’ores et déjà per­cep­tibles, au Nord comme au Sud, tant au niveau des régu­la­tions que des caté­go­ries mobilisées.
    Ras­sem­blant un grand nombre de socio­logues – notam­ment du tra­vail -, mais aussi des éco­no­mistes, des géo­graphes, des poli­tistes, des his­to­riens ou des juristes, prin­ci­pa­le­ment d’Eu­rope et des Amé­riques, le dic­tion­naire mul­ti­plie pour cela les entrées, qu’il s’agisse d’en­trées concep­tuelles comme « plu­ri­ac­ti­vité », « sub­jec­ti­va­tion » ou « pré­ca­rité », ou encore de figures du travail comme « intel­los pré­caires » ou « tra­vailleurs éco­no­mi­que­ment dépen­dants ».

    #livre_en_ligne #travail