• En fait, le 20 mai 1919, la chambre des députés votent le suffrage universel, vraiment universel, dit « intégral », c.a.d, en pratique, incluant les femmes, par 344 voix contre 97.
    Le sénat fait traîner l’affaire durant 3 ans et rejette finalement la loi le 21 novembre 1922.
    Ce qui est bien normal, le sénat ayant été créé au début de la IIIe république pour être un ramassis des vieux cons les plus conservateurs possible. Pour éviter les idées les plus radicales, donc.
    (A noter que cette loi sera revotée plusieurs fois avant guerre - sous sa forme complète ou minimisée, et à chaque fois le sénat y mettra son veto).