• Rungis : le dernier train des primeurs risque de disparaître… au profit des camions
    Le Parisien – Bartolomé Simon – 02 mai 2019
    http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/rungis-le-dernier-train-des-primeurs-risque-de-disparaitre-au-profit-des-

    Il convoie plus de 400 000 tonnes de fruits et légumes par an à Rungis. Mais il pourrait bien disparaître. Le dernier train des primeurs reliant Perpignan (Pyrénées-Orientales) à Rungis, qui approvisionne le MIN tous les jours depuis 2007, est sur la sellette.

    En cause : la vétusté de ses 82 wagons réfrigérés, usés par quarante ans de fret. En louer des neufs coûterait trop cher aux clients de la SNCF, les transporteurs Roca et Rey. Un nouveau contrat a pourtant été évoqué. Mais aucun accord n’a été trouvé. L’actuel, qui expire le 30 juin, pourrait bien être le dernier. « Nous, on ne demande qu’à continuer, assure un responsable de Fret-SNCF. On a les locomotives, les agents, les wagons neufs à louer. Mais on ne peut pas signer un contrat à perte ! »

    La disparition de la liaison Perpignan-Rungis aurait pour conséquence de reporter le transport des fruits et légumes sur les routes. Ainsi, près de cinquante camions feraient le trajet quotidien en lieu et place du train pour transporter les 1 400 tonnes de légumes jusqu’au MIN (...)

    #transport #train