enuncombatdouteux

NI ACTUALITÉS NI COMMENTAIRES, ..... DU COPIER-COLLER ET DES LIENS... Un blog de « curation de contenu » : 82 LIVRES , 171 TEXTES et 34 DOCUMENTAIRES :

  • LETTRE OUVERTE À CÉDRIC VILAIN par Charles Boubel
    http://images.math.cnrs.fr/Lettre-ouverte-a-Cedric-Villani.html

    C’est une lettre d’un mathématicien continuant d’exercer, à un autre, qui a choisi désormais de s’immerger dans l’action.

    L’« abrogation » du délit de solidarité

    Le premier point de votre réponse était inexact. Pardonnez ce paragraphe, je vais être long car précis. D’une part le délit n’a pas été abrogé (il y a toujours des bénévoles poursuivi(e)s et condamné(e)s), ce sont les exemptions qui ont été élargies.

    Qui a tué Elanchelvan Rajendram ? Les soldats de l’armée du Sri-Lanka ? « Pas nous » disent-ils : nous avons obéi aux ordres. Et on peut remonter. « Pas moi », dit le préfet français qui a signé l’arrêté de reconduite à la frontière. « Je pouvais certes le régulariser mais j’ai suivi les consignes-types ministérielles ». « Pas moi », disent les juges de la Commission du Recours des Réfugiés, nous avons cru de bonne foi qu’il était un fraudeur à l’asile : il faut se méfier des demandeurs d’asile. « Pas nous », disent les députés qui ont voté la loi organisant la procédure, expéditive et très peu garante des droits des requérants, devant cette Commission. « Pas nous » disent les responsables politiques de premier plan qui n’ont cessé d’entretenir les fantasmes et les mensonges sur les étrangers. Etc.

    Maintes autres personnes, que je ne souhaiterais pas qu’on oublie, suscitent la même question, dans des circonstances différentes.

    Qui a tué les compatriotes d’E. Rajendram, expulsés et probablement morts également ? Qui a tué Alan Kurdi ? Alvi Chahbiev, demandeur d’asile en très mauvaise santé et laissé illégalement à la rue (les « obstacles procéduraux », vous voyez…), mort dans sa tente sur un trottoir de Strasbourg le 7 juin 2018 ? Cette femme âgée anonyme morte mardi 2 avril dernier dans un « campement de la honte » porte de la Chapelle à Paris ? Tamimou Derman, Blessing Matthew, Mamadi Conde et le quatrième mort, anonyme, des Alpes ? Cet adolescent livré à lui-même, mort renversé sur l’autoroute dans le Calaisis ? Qui a failli tuer cet homme d’un ancien État de l’URSS, enfermé au Centre de Rétention de Geispolsheim à côté de Strasbourg, devenu fou de douleur et de désespoir, qui s’est agrafé la bouche et a cessé de s’alimenter, puis annoncé qu’il allait mettre fin à ses jours et a été libéré in extremis pour raison de santé ?