Articles repérés par Hervé Le Crosnier

Je prend ici des notes sur mes lectures. Les citations proviennent des articles cités.

  • Que s’est-il passé en un an de RGPD, la loi censée protéger vos données ?
    https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/05/25/protection-des-donnees-plaintes-amendes-enquetes-que-s-est-il-passe-en-un-an

    Il y a un an, le 25 mai 2018, entrait en application le règlement général sur la protection des données (RGPD), un texte redéfinissant les droits des citoyens et les obligations des entreprises en matière de données personnelles dans toute l’Union européenne (UE). Il a été présenté comme une révolution, un changement d’ère dans un monde numérique dopé à la donnée personnelle. Un an plus tard, quel bilan peut-on tirer de ce texte ambitieux ?

    Explosion du nombre de plaintes

    D’abord, ce nouveau cadre juridique n’est pas passé inaperçu des citoyens européens – médiatisation du texte et importance croissante de la question des données personnelles aidant. De nombreuses autorités nationales de protection des données personnelles ont fait état d’une forte augmentation du nombre de plaintes.

    Aura internationale

    En un an, le RGPD s’est imposé comme un standard international de la protection des données. Il a notamment inspiré l’Etat de Californie, aux Etats-Unis, dans l’écriture de son propre texte. Nouvelle ère ou opportunisme, certains géants du numérique américains louent en tout cas aujourd’hui les mérites du RGPD, signe d’un changement de perception des enjeux liés aux données personnelles dans le monde, et en particulier outre-Atlantique.

    « Ce que je défends c’est que le RGPD soit adopté par davantage de pays », expliquait le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, de passage à Paris il y a peu, devant une poignée de journalistes dont Le Monde. Dans une tribune au New York Times, son homologue chez Google, Sundar Pichai, notait que « l’Europe a élevé le niveau en matière de loi sur la vie privée ». « Nous pensons que les Etats-Unis bénéficieraient de l’adoption de sa propre loi », expliquait en outre le dirigeant.

    Un comble, pour ces ogres des données personnelles qui jetaient, il y a encore quelques années, des millions de dollars dans la tentaculaire bataille contre le RGPD.

    #RGPD #Vie_privée