• Des ronds carrés dans l’eau du Potomac
    https://www.dedefensa.org/article/des-ronds-carres-dans-leau-du-potomac

    Des ronds carrés dans l’eau du Potomac

    15 juin 2019 – L’idée de l’hypothèse d’un falseflag d’origine américaniste ou associés à propos des attaques dans le Golfe est envisagée avec une certaine générosité d’esprit, presque du libéralisme de cette sorte dont est faite cette vieillerie pré-postmoderne de Premier Amendement de la Constitution des États-Unis ; une hypothèse qui ne choque pas grand’monde finalement, et c’est une belle et franche nouveauté, – comme si la bienpensance égarait de plus en plus souvent, grâce à l’aide de l’administration Trump, ses anathèmes anti-“complotistes”, – croiriez-vous cela, ô bienpensants ?

    L’hypothèse a l’avantage de bien correspondre aux événements et circonstances en cours, aux habitudes désormais bien établies de l’administration Trump reprenant une tradition américaniste (...)

    • En effet, dans ce cas l’explication de l’attaque dans le Golfe serait, à notre sens, moins de provoquer les Iraniens en les chargeant de cette vilenie […] que d’empêcher le vote des résolutions du Sénat contre des vente d’armes aux deux pays du Golfe du Qatar et de Bahrein.
      […]
      • Alors que des résolutions bloquant des ventes d’armes au Qatar et à Oman étaient assurées de passer au Sénat, les attaques de la journée de jeudi ont poussé la direction républicaine, qui est contre, à précipiter le vote ne doutant pas, – ce fut le cas, – que sous l’influence émotionnelle de la nouvelle des attaques, certains sénateurs partisans des résolutions changeraient de campo. Ce fut le cas, et d’ailleurs aussi bien pour des démocrates que pour quelques-uns des républicains favorables à la résolution, et cela malgré l’intervention passionnée de Rand Paul. Les résolutions ont donc été repoussées et l’administration a gagné un répit, mais de justesse, mais seulement pour le Qatar et Bahrein, et l’offensive va se poursuivre au Sénat même, et également et surtout à la Chambre comme l’a annoncé Pelosi... Voici pour jeudi :
      « Lors de deux votes surprenants jeudi, le Sénat a rejeté les projets de loi du sénateur Rand Paul (R-KY) visant à bloquer les ventes d’armes américaines à Bahreïn et au Qatar. Le vote de Bahreïn a été de 43-56 et celui du Qatar de 42-57.
      [...]
       » Les deux votes étaient considérés comme hautement susceptibles de passer lorsque la décision inattendue et précipitée de la direction du Sénat a été prise pour qu’ils aient lieu jeudi. La décision est sans aucun doute liée aux attaques dans le golfe d’Oman, qui a incité un certain nombre de sénateurs à voter en faveur de la poursuite des ventes d’armes.

       » D’autres votes sont attendus la semaine prochaine sur la cessation de ventes d’armes américaines à l’Arabie saoudite. Les votes saoudiens sont considérés comme assurés de passer.... »