Rezo

Le portail des copains

    • Chaque année, de mars à octobre, cinquante ruches sont positionnées de façon aléatoire sur dix carrés de 10 km2 selon l’hypothèse d’un rayon moyen de butinage d’environ 1,5 km. Toutes les deux semaines, les équipes de l’INRA, coordonnées par Jean-François Odoux, se rendent sur place pour procéder à différents types de mesures : effectif, surface du couvain (ensemble des œufs, larves et nymphes), poids des adultes, relevés sanitaires…

      (...)

      « Plus les ruches sont entourées de bio sur plusieurs kilomètres carrés et plus l’effet est positif », éclaire l’écologue. C’est le cas « pour la production de couvains qui augmente de 37 % dans les cas les plus extrêmes. Mais cela se vérifie aussi pour les populations d’adultes (+ 20 %) et la production de miel qui explose littéralement (+ 53 %) ».

      (...)

      Attendus mais pas « forcément avec une telle ampleur », ces résultats sont fondamentaux pour le CEBC dont les travaux précédents avaient déjà conduit à l’interdiction des néonicotinoïdes ou mis en lumière une augmentation moyenne de plus de 35 % des rendements de colza par la simple pollinisation des abeilles domestiques et sauvages. A la clef, un gain « de 160 euros par hectare » (lire CO du 23 septembre 2018).