etraces

Le projet e-traces aborde le Web 2.0 dans le contexte de l’instauration progressive d’une société de la surveillance.

  • Le cahier de doléances des salariés de Qwant
    https://www.nextinpact.com/news/108123-le-cahier-doleances-salaries-qwant.htm

    En mai dernier, une quarantaine d’employés de Qwant ont lancé un « immense signal d’alerte », au motif qu’elle aurait « besoin d‘envoyer des signes forts et positifs à ses employés ». Ce mémo, que nous nous étions procuré, a été révélé dans le Canard Enchaîné. Nous en avons vérifié les faits, complexes. « Bonsoir chère direction ». Début juin, les dirigeants de Qwant reçoivent un email, courtois mais faisant état de nombreux problèmes. Il répertorie en effet les « retours individuels » émanant d’une quarantaine de (...)

    #Qwant #travail

    • L’article du Canard Enchainé de cette semaine est beaucoup plus complet, et détaille la violence continuelle de la direction envers ses informaticiens.

      Le Canard enchaîné passe par le menu les difficultés des employés de la firme.

      Selon un rapport demandé par son fondateur auprès d’un tiers des 150 salariés, la situation n’est guère mirobolante. Et le volatile à plumes qui se l’est procuré d’en citer des extraits : « Les maîtres mots de ces retours (auprès des employés, ndlr) sont :
      manque de confiance,
      de reconnaissance,
      de communication,
      de fierté,
      précipitation et éparpillement au détriment de la qualité ».

      Les récriminations d’une partie la masse laborieuse de Qwant sont multiples et variées :
      « pas de hausse de salaire »,
      « aucune valorisation du travail effectué »,
      « une gestion administrative aléatoire »,
      « le manque de personnel »,
      « le stress des équipes »,
      « licences (logicielles) non payées, matériel insuffisant et obsolète ».

      Certains mécontents dénoncent même un développement « trop commercial », davantage au service des partenaires du moteur de recherche qu’à celui des utilisateurs".

      N’en jetez plus la cour est pleine.

Joint par le Canard, la direction assure « On a regardé les doléances des salariés, on a répondu dans les 72 heures ! Déjà il a eu des augmentations, et les conditions de travail sont redevenues normales ». Et de terminer « Chez Qwant, tout va bien ».

Y a qu’à croire !

      http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2019/08/malaise-chez-qwant-selon-le-canard-enchaine.html

    • Les griefs des informaticiens de #qwant se retrouvent dans la plupart des services informatiques qui font appels aux fameux #consultants en informatiques.

      La hiérarchie de ces services se réfugie dans la violence, les tableaux excel, les PROJETS, les power point, les réunions qui ne servent à rien.

      Le comble est que les directions informatiques, quand tout est déglingué, se croient obligés de demander l’avis de ceux qu’ils agressent.

      L’incompétence #enMarche est au plus haut niveau, ce n’est pas parce que les grands chefs appartiennent à l’oligarchie qu’ils savent faire quoi que ce soit à part détruire.

      #Qwant #management #incompétence #consultant #violence #projet