• #Suisse : La NSA espionne-t-elle le monde depuis le Valais ?
    https://www.rts.ch/info/suisse/10824153-la-nsa-espionne-t-elle-le-monde-depuis-le-valais-.html

    A Loèche se côtoient 10 antennes du système d’écoute du Département fédéral de la défense (DDPS) et 25 antennes de la société Signalhorn, dont certains clients sont proches de l’agence américaine du renseignement (NSA). Comment est-ce possible et quels sont les risques ? Le 2e épisode de la web-série « La Suisse sous couverture » tente d’y répondre.

    Depuis 1974, les PTT (devenus Swisscom) et la Confédération gèrent un parc d’antennes paraboliques à Loèche, un site considéré comme le cœur du système de renseignement suisse. En l’an 2000, ils créent la surprise en cédant une grande partie des paraboles à l’entreprise américaine Verestar, qui a des liens indirects avec la NSA. Depuis, plusieurs entreprises ont défilé à Loèche, mais elles ont toujours compté parmi leurs clients des sociétés susceptibles d’entretenir des rapports avec les services de renseignements américains.

    Du côté de la Berne fédérale, on assure que tout va bien. En 2001, le Conseil fédéral exprime sa confiance à l’exploitant Verestar. En 2012, le Département fédéral de la défense (DDPS) prend le relais, et affirme, à propos du nouvel exploitant, Signalhorn, que l’indépendance est assurée. L’armée et l’entreprise ne partagent que les charges d’eau et d’électricité.

    RTSinfo diffuse cette semaine la web-série « La Suisse sous couverture », consacrée aux liens entre la Confédération et le renseignement international. Replongez dans cette affaire d’antennes valaisannes en regardant le deuxième épisode « Les grandes oreilles de la Confédération » (ci-dessus) avec son complément d’informations (ci-dessous). #Radio #vidéo
    . . . . . . . .
    A la suite de l’interpellation du conseiller national Bernhard Hess (Démocrates Suisses/BE), le Conseil fédéral indique que Verestar exploite « des réseaux de satellites d’envergure internationale, soit 170 antennes ainsi qu’une cinquantaine de satellites » mais que l’entreprise « n’a jamais compté la NSA au nombre de ses clients ». Pourtant, Verestar possède la Maritime Telecommunications Network (MTN), qui compte parmi ses clients... l’US Navy. Le Conseil fédéral l’admet : « MTN travaille pour le compte de la Defense Information System Agency et du Space and Naval Warfare System Center, tous deux rattachés au Département de la défense, et susceptibles de ce fait d’entretenir des rapports avec les services de renseignements américains ».
    . . . . . . . . .
    2013 - les révélations d’Edward Snowden
    Ex-chargé de sécurité informatique à la CIA et administrateur système pour la NSA, Edward Snowden dévoile à différents médias des documents top-secrets de la NSA. La surveillance massive des communications et d’internet par Washington et Londres apparaît au grand jour. Swisscom, détenue à 51% par la Confédération, figure en rouge dans le programme « Treasure Map », une carte en temps réel du Web global. Les noeuds rouges représentent les réseaux d’entreprise où la NSA peut observer les données qui y circulent. Les flèches bleues illustrent les principaux chemins empruntés par les communications internet et mobiles. Est-ce que Swisscom a donné son consentement à un logiciel d’espionnage ?

    #nsa #surveillance #snowden #prism #internet #vie_privée #espionnage #privacy #edward_snowden #écoutes #usa #contrôle #etats-unis #Angleterre #Swisscom #Verestar #MTN #us_navy #DDPS #Loèche #ATC_Teleports #Onyx #Luxembourg