• MISE A JOUR : L’université de Birzeit continue de perdre son corps professoral international puisque Israël persiste dans sa politique discriminatoire
    21 novembre | Birzeit University |Traduction J.Ch. pour l’AURDIP
    https://www.aurdip.org/mise-a-jour-l-universite-de.html

    Les restrictions accrues sur le droit de l’université de Birzeit à embaucher et à conserver des professeurs internationaux sont maintenues pour l’année universitaire 2019-2020. Israël a fait grimper ce que l’on peut interpréter comme une politique dont le but ultime est l’élimination de toute présence de professeurs internationaux dans les universités palestiniennes.

    Nos 14.800 étudiants sont rentrés en classe le 4 septembre alors que manquait un tiers de leurs professeurs internationaux, les autorités israéliennes ayant refusé leur entrée ou les ayant obligés à partir en leur refusant tous moyens viables pour rester dans le pays ou y revenir. Le statut des professeurs internationaux capables de s’en sortir sur le campus demeure extrêmement précaire ; 60 % d’entre eux ont des visas périmés ou à expiration prévue avant la fin du premier semestre. En bref, à part une poignée de formateurs bénéficiant d’une bourse et de programmes d’un gouvernement étranger, tous nos professeurs internationaux actuellement dans le pays sont sous la menace constante d’une expulsion. (...)