M😷N😷LECTE 🤬

Fauteuse de merde 🐘 @Monolecte@framapiaf.org

  • L’étrange contagion des collégiens de Morez
    https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/letrange-contagion-des-collegiens-de-morez


    Tout d’abord le cross est noté, il y a donc un terrain favorable au stress. Ensuite cela apparaît dans une collectivité, ici, scolaire, et les syndromes psychogènes concernent essentiellement les filles comme c’est le cas ici. Enfin, cela se propage à la vue, à la manière d’un bâillement. Les malaises des uns provoquent les malaises des autres.

    Mouaif…
    #hystérisation en oubliant qu’en #toxicologie, on ne peut trouver que ce que l’on cherche…

    • Pourquoi essentiellement des filles ? parce que le sport est une matière sexiste et que ca stress probablement plus les filles, le prof est peut etre un agresseur sexuel de filles(ou un/des garçon/s de la classe), peut etre que le prof discrimine particulièrement les filles, peut etre parceque elles ont subit une pression supérieur à celle des garçons pour leur réussite scolaire... tout un tas de raison qui n’ont pas besoin d’etre réduites à un mot misogyne.
      « syndromes psychogènes concernent essentiellement des filles » je voit pas en quoi c’est hypocrite, à mes yeux c’est précis et ca à le mérite de pas insulter le corps des femmes. L’hystérie c’est la maladie de l’utérus baladeur qui monte à la tête des femmes et les rend folles, ca se guérit à coup de bite, de viol et de grossesse forcées, je comprend pas pourquoi tu préfère ce diagnostique sexiste à celui choisi par francecul. Je trouve au contraire très bien que le mot hystérie n’ait pas été utilisé, il serait temps que les médias arretent d’utiliser un vocabulaire haineux vis à vis des filles quant ils parlent d’elles ce qui fait que je suis surprise que tu défende ce vieux mot obsolète à tous les niveaux.

    • Tu comprends l’inverse de ce que je suis en train de dire : toute cette histoire me fait penser à l’habituelle maltraitance sexiste de la médecine. Il y a un ensemble de personnes qui présentent des symptômes physiques assez intenses et hop, une « explication psychosomatique ». On pourrait dire qu’on ne comprend pas et que dans les toxiques recherchés, il n’y avait rien… ce qui ne signifie pas qu’il n’y a pas eu intoxication à quelque chose, c’est juste que s’il y a eu un agent extérieur, on ne l’a pas trouvé, parce qu’il n’était pas dans la liste des trucs recherchés.

      Mais non, on refait le coup habituel du truc dans la tête et cette hypothèse s’auto-confirme parce que… les sujets sont es filles !

      Le nombre de fois où j’ai entendu des toubibs ou des scientifiques sortir la tarte à la crème du « truc dans la tête », parce qu’ils n’avaient pas d’explications et que ça leur arrache vraiment la gueule de juste dire : « là, en fonction des outils dont on dispose, on n’a pas d’explications du phénomène, on ne sait pas », mais si à chaque fois on me filait 1€, là, je serais millionnaire.

      Et cette affaire y ressemble : tous les signes d’une intoxication (peut-être un turc très localisé inhalé, comme… un pesticide, par exemple — beaucoup de molécules vaporisées par les chimiquiers, mais peu de tests en face, pour cause de « secret industriel », du coup, pas facile à prouver), mais pas de produits trouvés… avec les tests effectués, donc à partir des hypothèses posées… peut-être elles-mêmes insuffisantes : et hop, la « psychose collective » pour avoir un truc à dire… et ça tombe bien, pour cette hypothèse : ce sont des filles. CQFD.

      C’est peut-être le cas, mais la manière dont c’est tourné, vraiment ?

    • C’est vrai que le chapeau est super léger.

      Qu’est ce qu’un « syndrome psychogène collectif » ? Qu’est-il arrivé aux collégiens de Morbier -dans le Jura- lors du cross scolaire ? Récits autour de ce mystérieux syndrome pour lequel la douleur est bien réelle mais la cause… imaginaire !

      La cause peut être psychologique ou physiologique, elle n’est pas connue mais on peut difficilement la dire « imaginaire » si elle n’est pas matérielle.
      #scientisme ?