• Coronavirus : pourquoi la stratégie sanitaire française pose question
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/03/14/coronavirus-pourquoi-la-strategie-sanitaire-francaise-pose-question_6033106_


    Dans un bureau de vote de Vélizy-Villacoublay, le 14 mars.
    GONZALO FUENTES / REUTERS

    Le chef de l’Etat a décidé de maintenir les élections municipales en s’appuyant sur des expertises scientifiques qu’il n’a pas rendues publiques

    Sur quelles bases scientifiques, médicales, épidémiologiques, la stratégie actuelle de lutte contre l’épidémie de coronavirus a-t-elle été mise en œuvre en France et, plus généralement, en Europe ?

    Pourquoi les autorités sanitaires ont-elles, dans ces pays, décidé de ne suivre ni les recommandations de l’OMS, ni l’exemple chinois de lutte contre l’épidémie ? En décidant de laisser l’épidémie suivre son cours et de ne pas tenter de l’arrêter brutalement, les pouvoirs publics français, sans le dire, acceptent l’idée qu’une part importante de la population va être, dans les prochains mois, infectée par le coronavirus. Avec à la clé, à tout le moins, probablement, des dizaines de milliers de personnes décédées dans l’Hexagone. Une telle stratégie, encore une fois non avouée mais de facto mise en œuvre, ne devrait-elle pas être à tout le moins discutée ?

    #paywall

    le spécialiste santé du Monde doute et regrette que la France (et l’Europe) ne suive pas le modèle chinois…

    • Je ne dis pas qu’il fallait suivre la gestion de la Chine, mais une épidémie était tout de même assez probable depuis plusieurs années. La crise du covid-19 semble avoir été traitée en France avec beaucoup de légèreté, surtout ces deux derniers mois.
      Le 3 mars, d’après la cheffe de service anesthésie du CHU Purpan Toulouse, aucune directive n’était encore donnée concernant le covid-19, que ce soit pour l’accueil, la gestion des patients infectés ou une possibilité de fermeture des batiments.
      D’autre part, il semble que les médias n’ont pas vraiment les chiffres réels, pas plus pour la France, qu’en Inde ou en Afrique.
      Je voudrais savoir comment un pays peut se dire démocratique quand la gestion politique d’une telle crise a seulement consisté depuis des semaines à communiquer une sous estimation de l’épidémie.