• L’Iran libère un prisonnier français sur fond d’épidémie de coronavirus - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/international/202003201043346544-liran-libere-un-prisonnier-francais-sur-fond-depi

    La France et l’Iran ont conclu un échange de prisonniers, affirme ce vendredi 20 mars l’agence Reuters. La France a relâché Jalal Rohollahnejad. Cet ingénieur avait été arrêté à Nice en 2019, sur demande de l’administration américaine.

    « Il y a de facto une responsabilité indirecte des USA » dans l’explosion du coronavirus en Iran
    Il était accusé par Washington d’avoir voulu faire rentrer du matériel technologique en Iran, en violation des sanctions américaines contre Téhéran, rappelle la justice iranienne sur son site. La justice française avait autorisé son extradition vers les États-Unis il y a quelques jours.

    Côté iranien, les autorités n’ont pas précisé l’identité du ressortissant français relâché, mais le Young Journalists Club(YJC) affirme qu’il s’agit de Roland Marchal. Ce chercheur, membre du Centre d’études et de recherches internationales (CERI-SciencesPo) avait été arrêté en juin dernier, alors qu’il tentait de rejoindre une autre chercheuse française incarcérée, Fariba Adelkhah, comme le rappelle Le Parisien.

    Dommage pour Fariba Adelkhah. Un mauvais esprit pourrait penser que cela vaut confirmation du statut particulier de Roland Marchal pour les autorités françaises... #iran

    • @rumor : c’est juste une constatation ! 1) Il y a échange avec les Iraniens 2) Il ne concerne que Marchal et pas Adelkhah (dont la santé n’est pas bonne du reste) 3) Le gouvernement français a donc jugé que le cas Marchal justifiait cette démarche 4) Il constitue donc une exception... Que dire de plus ?

    • https://www.lemonde.fr/international/article/2020/03/21/covid-19-l-iran-en-pleine-crise-sanitaire-et-isole-diplomatiquement-libere-r

      M. Marchal avait été arrêté en même temps que sa collègue et compagne, l’anthropologue franco-iranienne Fariba Adelkhah, qui reste en détention. Emmanuel Macron a exhorté les autorités à la libérer sans délai. La France n’a eu de cesse de réclamer la libération de ses deux ressortissants, liée, de l’aveu même de la partie iranienne, au sort de deux Iraniens détenus en Belgique et en France. Selon la presse officielle, qui a fait état de la nouvelle dès vendredi soir, son élargissement a été permis par la libération de Jalal Rohollahnejad. Cet ingénieur iranien avait été interpellé en France, il y a plus d’un an, sur demande des autorités américaines, qui l’accusent d’avoir détourné les sanctions visant la République islamique.

      Je crois qu’il y a une erreur dans cet article : Roland Marchal a été arrêté après. Si on lit entre les lignes, la seconde libération serait associée à un second échange, via le gouvernement belge cette fois-ci.

    • La question ne serait elle pas plutôt de savoir qui choisit, et qui donne un statut particulier à l’une ou l’autre : le gouvernement français, ou l’iranien ? En l’occurrence, ce dernier a depuis le début distinguer les deux cas. Concernant leurs arrestations, elles n’ont pas eu lieu au même endroit, à ce que j’ai compris. Lui a été arrêté à son arrivée à l’aéroport le jour. Elle à un autre endroit, mais certainement pas beaucoup de temps avant, sinon il ne serait pas venu.