Louis Derrac

Consultant et formateur spécialisé dans les domaines de l’éducation et de la culture numérique

  • Coronavirus : Pourquoi le numérique éducatif n’est pas à la hauteur
    https://www.lagazettedescommunes.com/676222/coronavirus-pourquoi-le-numerique-educatif-nest-pas-a-la-haute

    Morceaux choisis :

    Depuis le 17 mars 2020, la continuité éducative est difficilement efficiente, faute de formation des enseignants, de ressources pédagogiques pensées pour la classe à distance ou d’un accès pour tous les élèves à un matériel informatique, voire au réseau internet.

    « Les plans numériques évoluent en fonction des ministres sans aucune cohérence »

    Ces plans, fondés sur des appels à projets, nuisent à la continuité du service public puisque les aides financières de l’Etat ne sont pas pérennes. Ils entraînent aussi des disparités territoriales. « Toutes les collectivités n’ont pas les mêmes capacités financières », fait remarquer Rozenn Merrien, présidente de l’Association nationale des directeurs d’éducation des villes (Andev), ni la même appétence pour le sujet.

    « Cela représente un investissement très lourd, pour les trois niveaux de collectivités territoriales, souligne Rozenn Merrien. Même quand l’outil numérique est mis à disposition, son utilisation peut être très réduite. Il est nécessaire que l’Education nationale travaille davantage avec les collectivités pour l’accompagner. »

    Selon certains, il [le comité des partenaires] s’agit d’« une réunion du Komintern ! », pour d’autres, d’« une chambre d’enregistrement des actions de l’Education nationale », alors que « l’idée de départ était de réfléchir ensemble et de faire remonter les dysfonctionnements de terrain », regrette Anna Angeli.

    #education #collectivites #numerique