• Toujours rien d’essentiel n’a été annoncé pour les #artistes-auteurs ! (Le CAAP)

    En fait, il s’agit simplement d’appliquer aux artistes-auteurs ce qui était déjà un acquis pour les autres TPE de la culture. Seule novation, l’annonce de commandes publiques… qui toucheront une minorité d’artistes-auteurs alors que le marasme est général.

    Accès au fonds de solidarité aux AA en TS mi-MAI : cela fait un mois et demi qu’on attend la résolution de ce « problème technique », on nous avait dit le 11 mai, est-ce encore une fois repoussé ?
    
- Remboursement de loyers d’atelier ou de studio : on en saura plus dans les jours qui viennent, mais il est probable que cette annonce vise simplement l’accès au 2ème volet du fonds de solidarité qui était jusqu’à présent limité aux TPE et TNS « ayant au moins un salarié » (en effet, suite aux annonces antérieures de Bruno Lemaire, nous savons avoir obtenu gain de cause sur ce 2ème point de notre préconisation N°3 cf Annexe 2)
    
- Exonération de cotisations sociales pendant 4 mois : il s’agit de l’application aux AA de l’annonce faite le 24 avril pour « les TPE et les PME des secteurs de la restauration, du tourisme, de l’événementiel, du sport et de la culture » (voir lien en commentaire). Il aurait été difficilement compréhensible que toutes les entreprises culturelles bénéficient de cette mesure sauf les AA (qui économiquement sont de fait considérés comme desTPE=très petites entreprises). Dans la pratique, nos cotisations étant proportionnelles à nos revenus, cette mesure bénéficiera surtout aux plus gros revenus, les AA les plus impactés et les plus précaires auront de fait peu de cotisations à payer en 2021 sur leur revenu 2020).

    Accélérer la mise en œuvre du plan annoncé suite au rapport Racine : Voilà qui ne nous rassure pas du tout, car à notre connaissance les éléments du plan annoncé par Franck Riester vont largement à l’encontre des préconisations essentielles que, pour notre part, nous avons retenues du rapport Racine. À ce jour, nous sommes encore très loin du changement de paradigme attendu, au contraire certains vieux travers risquent de se trouver renforcés par le plan annoncé.
    
- Grand plan de commandes publiques pour « retrouver le fil perdu de la création ». S’il s’agit de commandes publiques, non pas ouvertes et transparentes, mais décidées par cooptation dans l’entre-soi habituel de chaque petit milieu culturel, « il pleuvra là ou c’est mouillé » comme d’habitude. Les modalités de mise en œuvre de ces commandes publiques seront donc signifiantes. Contrairement à l’aide apportée qui ne touchera nécessairement qu’une minorité d’AA (toujours les mêmes ou d’autres selon les modalités). Alors que des mesures conséquentes pour tous les AA sont indispensables !