la voie du jaguar

informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective

  • Tourisme et réordonnancement territorial au Mexique

    Giovanna Gasparello

    https://lavoiedujaguar.net/Tourisme-et-reordonnancement-territorial-au-Mexique

    Le mégaprojet dénommé Train maya prévoit la construction d’une ligne ferroviaire de plus de 1 400 kilomètres à travers les États du Chiapas, de Tabasco, de Campeche, du Yucatán et du Quintana Roo, dans le sud-est du Mexique pour transporter marchandises et passagers. Selon les documents et les déclarations officielles, cette ligne facilitera le transport, notamment de l’essence et des produits qui sont consommés dans la zone touristique appelée Riviera maya, dans le nord du Quintana Roo. Il accélérera le développement touristique en facilitant l’accès à des zones peu connectées (comme Calakmul), et la connexion entre divers pôles attirant un tourisme de masse (Cancún, Chichén Itzá) et d’autres en voie de développement (Palenque, Bacalar, Valladolid).

    J’insisterai sur deux des risques de ce mégaprojet : le premier lié à la volonté de réaménager le territoire, c’est-à-dire d’intervenir sur le territoire et la société pour les « réaménager » en fonction d’un hypothétique « développement » centré sur l’expansion du tourisme dans des zones actuellement en marge de l’industrie touristique. Le second risque réside dans la marchandisation de la culture, la réduisant à la création de produits et d’événements destinés au divertissement. La relation étroite entre territoire et culture, qui caractérise tout groupe social, est doublement bouleversée et les impacts possibles sur les peuples indiens mayas ont suscité leur opposition radicale au mégaprojet tel qu’il est conçu. (...)

    #Mexique #tourisme #mégaprojet #Mayas #territoire #culture #marchandisation #Cancún