Louis Derrac

Consultant et formateur spécialisé dans les domaines de l’éducation et de la culture numérique

  • La portabilité des données d’éducation au service de l’encapacitation des individus
    https://medium.com/@humanroads/la-portabilit%C3%A9-des-donn%C3%A9es-d%C3%A9ducation-au-service-de-l-encapac

    La technologie des données pourrait lui restituer des informations clés pour bénéficier de services d’accompagnement personnalisés plus efficaces, lui permettre de connaître ses points forts, mais aussi de lui offrir la possibilité de se projeter professionnellement en lui ouvrant les champs des possibles en matière d’orientation.

    L’ensemble des données qui composent le parcours d’apprentissage de Téo deviendra alors une ressource essentielle pour éclairer ses choix de trajectoires et son orientation tout au long de la vie, pour lui, et tous ceux qui l’accompagnent.

    Ainsi, en combinant leurs données personnelles avec celles agrégées et anonymisées des autres, ils découvrent un champ des possibles largement plus vaste que celui qu’ils auraient pu imaginer seuls. Mieux encore, ils découvrent des chemins bien éclairés, peut-être sinueux, mais qui disent tous : « c’est possible, je l’ai fait ». C’est cela la promesse de l’utilisation des données d’éducation : inventer de nouvelles manières d’apprendre, de découvrir, de prendre son futur en main. Pour cela, la donnée doit pouvoir circuler librement et bénéficier à tous dans le respect des règles de confidentialité du RGPD, et au-delà certainement de règles d’expression des consentements et d’utilisation spécifiques au secteur de l’éducation.