• Concernant le port d’un masque
    Voici ce que Sam Laucks, chirurgien à la retraite, a déclaré à propos du port du masque :
    https://www.facebook.com/notes/le-monolecte/concernant-le-port-dun-masque/4637037739647133

    OK, voici mon discours sur les masques...
    J’ai passé les 39 dernières années à travailler comme chirurgien. Pendant une grande partie de cette période, j’ai porté un masque. J’ai travaillé avec des centaines (probablement des milliers) de collègues pendant ces années, qui ont également porté des masques.

    Pas un seul d’entre nous n’est tombé malade, ne s’est évanoui ou n’est mort par manque d’oxygène. Pas un seul d’entre nous n’est tombé malade, ne s’est évanoui ou n’est mort parce qu’il avait respiré trop de dioxyde de carbone. Pas un seul d’entre nous n’est tombé malade, ne s’est évanoui ou n’est mort en respirant un peu de son propre air expiré.

    Commençons par mettre fin à ces affirmations qui sont des tactiques d’intimidation !

    (Il est vrai que certaines personnes, souffrant de maladies pulmonaires avancées, peuvent être si fragiles qu’un masque pourrait rendre encore plus problématique leur respiration déjà difficile. Si vos poumons sont si mal en point, vous ne devriez probablement pas sortir en public pour le moment de toute façon ; les conséquences si vous êtes exposé au Covid-19 seraient probablement dévastatrices).

    – « Mais », demandez-vous, « les virus ne peuvent-ils pas passer à travers le masque, parce qu’ils sont si petits ? » ("Les masques empêchent les virus d’entrer aussi efficacement qu’une clôture empêcherait les moustiques d’approcher !", nous disent certains). Il est vrai que les particules de virus individuelles peuvent passer à travers les pores d’un masque ; cependant, les virus ne se déplacent pas d’eux-mêmes. Ils ne traversent pas la pièce comme un moustique, ne se faufilent pas à travers votre masque comme un ver ou ne remontent pas dans votre nez comme un moucheron.

    – Le virus n’est essentiellement rien de plus qu’un minuscule morceau de matériel génétique. Le Covid-19 se déplace dans un PORTEUR — le porteur est une gouttelette de liquide — des gouttelettes de liquide que vous expulsez lorsque vous toussez, éternuez, chantez, riez, parlez ou simplement expirez. Si vous portez un masque, la plupart de vos gouttelettes de liquide ne pourront pas pénétrer dans l’air de la pièce. Le port d’un masque est un moyen très efficace de protéger les autres si vous êtes porteur du virus (même si vous ne savez pas que vous êtes infecté). En outre, si les gouttelettes de liquide d’une autre personne tombent sur votre masque, beaucoup d’entre elles ne passeront pas. Le porteur bénéficie ainsi d’une protection supplémentaire. Mais la principale raison de porter un masque est de PROTÉGER LES AUTRES. Même si vous ne vous souciez pas de vous, portez votre masque pour protéger vos voisins, vos collègues et vos amis !

    – Un masque n’est certainement pas une protection à 100%. Cependant, il semble que la gravité de l’infection à Covid-19 soit au moins partiellement « dose-dépendante ». En d’autres termes, plus il y a de particules virales qui entrent dans votre corps, plus vous risquez de devenir malade. Pourquoi ne pas diminuer ce volume si vous le pouvez ? « Qu’avez-vous à perdre ?! »

    – « Mais est-ce qu’une exigence ou une demande de port de masque ne viole pas mes droits constitutionnels ? » Vous n’êtes pas non plus autorisé à aller à l’épicerie si vous ne portez pas de pantalon. Vous ne pouvez pas crier « au feu » dans le rayon des fruits et légumes. Vous n’êtes pas autorisé à uriner par terre dans la section des surgelés. Vous vous opposez à ces restrictions ? Les règles, établies pour le bien commun, font partie intégrante d’une société civilisée.

    – « Mais les masques ne sont-ils pas inconfortables ? » Certains diront que les sous-vêtements ou les chaussures peuvent être inconfortables, mais nous les portons quand même. (En fait, être sur un ventilateur est aussi très inconfortable !) Les masques sont-ils vraiment si mauvais que vous ne pouvez pas les tolérer, même s’ils aident à garder les autres en bonne santé ?

    – « Mais les gens ne vont-ils pas me prendre pour une mauviette si je porte un masque ? » J’espère que vous avez assez de confiance en vous pour surmonter cela.

    – « Mais je ne tombe jamais malade, je ne suis pas inquiet. » Alors, portez un masque pour le bien du reste d’entre nous qui ne sommes pas si parfaits [ou dont le système immunitaire n’est pas aussi efficace, CGK] !
    Il est prouvé que les masques font une réelle différence dans la diminution de la transmission de Covid-19. S’il vous plaît, pour le bien des autres (et pour votre propre bien), portez votre masque lorsque vous êtes en public. Il ne vous tuera pas !

    P.S. - Et, au fait, assurez-vous que votre nez et votre bouche sont réellement couverts !
    Les recommandations concernant le port du masque sont déroutantes. La science ne l’est pas.

    Il est prouvé que les masques sont extrêmement efficaces pour ralentir le coronavirus et pourraient être le meilleur outil disponible actuellement pour le combattre.
    VEUILLEZ PORTER UN MASQUE EN PUBLIC. S’IL VOUS PLAÎT !