ARNO*

Geek dilettante habitant une belle et grande propriété sur la Côte d’améthyste

  • Nouvelle trouvaille de l’extrême-droite (pardon, du Ministre de la violence légitime) : retourner le vocabulaire des victimes pour lui faire perdre son sens. « J’étouffe » (I can’t breath ») devient donc : « Quand j’entends le mot "violences policières" personnellement je m’étouffe ».

    Violences policières : Un terme qui fait « s’étouffer » Gérald Darmanin
    https://www.20minutes.fr/politique/2830615-20200728-violences-policieres-terme-fait-etouffer-gerald-darmanin

    « Quand j’entends le mot "violences policières" personnellement je m’étouffe », a déclaré le ministre de l’Intérieur. « La police exerce une violence certes mais une violence légitime. (…) Elle doit le faire de manière proportionnelle, elle doit le faire de manière encadrée. Que quelques personnes le fassent en dehors des règles déontologiques, la sanction doit être immédiate », a-t-il ajouté. « Mais il est normal que les policiers et gendarmes soient armés, interviennent par la force, pour que la force reste à la loi de la République et pas celle des bandes ou des communautés », selon lui.

    Et donc, oui, on peut très bien faire plus ignoble que Castaner. (« Non, les policiers ne mutilent pas les manifestants, j’y mettrais ma main à couper. D’ailleurs ça crève les yeux. »)