• Une connaissance me fait part de ce qu’il lui arrive. Sa vieille mère alzheimer, 90 ans passés, était hospitalisée pour un souci de santé. L’hôpital lui demande de la récupérer. On lui précise qu’elle a chopé le covid depuis. Il se trouve qu’il est sous traitement pour un cancer. Et il doit donc trouver un endroit où mettre sa mère, afin que la chambre d’hôpital soit réaffecté à des patients Covid.

    Il m’indique que son fils et sa fille sont aussi Covid+.

    Il m’indique avoir des connaissances qui l’ont chopé aussi. Un mort, récemment.

    Il me précise que le centre anti-cancer du coin a décalé toutes les opérations prévues ce mois-ci.

    Hier, j’étais avec des proches ne portant pas le masque et demandant, arrivant dans la pièce où nous étions tous ensemble, pourquoi la fenêtre était ouverte. Ils me rendent fous. Ils sont tous dans la cible du virus, jeunes retraités, et complètement inconscients de ce qu’il se passe.

    • Ce ne sont pas des boites à cons. C’est à mon avis une campagne orchestrée et volontaire (complotiiiiiiisme). Je parlais de Blachier comme d’un gars en service commandé, à la façon d’Odoxa pour les sondages bidons.
      https://seenthis.net/messages/883088#message883128

      Il y a trop de portes ouvertes trop facilement à des gugusses sans CV permettant de justifier leurs invitations systématiques sur les grands réseaux. C’est trop facile de parler de « buzz » et de « putaclic »...

      Trop de signes convergent à mon sens vers une offensive concertée de guerre de l’information.

      Et nous sommes face à une entreprise d’eugénisme à grande échelle. Si la Chine va gagner la première bataille contre le virus, l’Occident fait le calcul de gagner la bataille du 4ème âge et du poids des retraités et de leurs retraites par répartition pour le reste du XXIème siècle.

      Ça paraît énorme de se dire que des cerveaux humains ont pu fomenter un plan aussi infecte. Et pourtant, que de signaux convergents...

    • Tu poses la question de l’intentionalité. Et elle est tentante. Ecouter 30 secondes Ciotti, Darmanin, et tous leurs clones... et évidemment, que tu penses #idiocratie. Mais... Ils ne sont pas seuls. Il y a plein d’autres personnes autour.

      Pourquoi ne parle-t-on plus de #Gladio ? Hein ? Pourquoi ? Les réseaux de ce type n’ont-ils vraiment plus de raisons de continuer à exister ?

    • Je cite Gladio par commodité, on ne connait pas le nom des autres réseaux. Mais plutôt qu’à la stratégie de la tension (quoi que), je pense plus volontiers à ces journalistes allemands payés par les services secrets américains, à ces réseaux d’associations, financées par la NED, etc.

      Nous avons nous aussi « nos » propres façons de financer les gens qui parlent comme « on » le souhaite, le MEDEF sait faire le nécessaire, en dirigeant les flux financiers vers telle ou telle société.

      Par exemple, je me répète, que Blachier puisse prétendre diriger une super boutique de prévision de l’épidémie sans s’être cassé la gueule irrémédiablement suite à toutes ses contre-vérités du printemps et de l’été, ça me laisse pantois, un petit peu à la façon dont ces instituts de sondage imposent les thématiques à partir d’hypothèses de candidatures que personne n’avait évoquées jusqu’alors, ou à la façon dont ils se vautrent dans leurs prévisions sans que jamais ils ne fassent faillite.

      Que les journaux nationaux, d’ailleurs, ne fassent jamais faillite, alors même que leur gestion désastreuse leur fait perdre leur lectorat est un autre signe qui devrait interroger.

      #complotisme ! et j’assume :-)

    • En fait, vu le bordel (je lis à l’instant que le couvre-feu était terminé en IDF, mais qu’il pourrait être rétablit, mais qu’en fait non, ce qui a été dit à la télé y-a une heure n’est pas vraiment ce qui doit être compris), c’est impressionnant, on se demande vraiment si ce ne sont pas authentiquement des gens qui sont totalement dépassés par la situation. Et si les journalistes, à force de purges économiques, ne sont pas authentiquement devenus incapables de choisir leurs interlocuteurs. C’est peut-être bien cela. Pas de réseaux secrets de type CIA et NED qui financent un flux d’informations alternatives, afin d’appuyer une campagne de soutien au laisser-faire face à la pandémie (à la façon dont on a appris que Trump était au courant de l’importance de la pandémie, mais qu’il a volontairement laissé faire, pour ne pas prendre les mesures de blocage nécessaires des flux humains, et quand un Président d’empire décide cela, il ne se contente pas de juste faire de la rétention d’informations, il a plusieurs dizaines de services sous ses ordres... services dont les ramifications remontent jusqu’aux Young leaders européens... #complotiiiiisme, le revoilà !).

    • En fait, vu le bordel (je lis à l’instant que le couvre-feu était terminé en IDF, mais qu’il pourrait être rétablit, mais qu’en fait non, ce qui a été dit à la télé y-a une heure n’est pas vraiment ce qui doit être compris), c’est impressionnant, on se demande vraiment si ce ne sont pas authentiquement des gens qui sont totalement dépassés par la situation. Et si les journalistes, à force de purges économiques, ne sont pas authentiquement devenus incapables de choisir leurs interlocuteurs. C’est peut-être bien cela. Pas de réseaux secrets de type CIA et NED qui financent un flux d’informations alternatives, afin d’appuyer une campagne de soutien au laisser-faire face à la pandémie (à la façon dont on a appris que Trump était au courant de l’importance de la pandémie, mais qu’il a volontairement laissé faire, pour ne pas prendre les mesures de blocage nécessaires des flux humains, et quand un Président d’empire décide cela, il ne se contente pas de juste faire de la rétention d’informations, il a plusieurs dizaines de services sous ses ordres... services dont les ramifications remontent jusqu’aux Young leaders européens... #complotiiiiisme, le revoilà !).